lejecos



Publicité

Pour Donald Kaberuka, l’Afrique centrale prend du retard dans son intégration économique

Vendredi 28 Février 2014

Au cours de son séjour en république du Congo, la première étape de sa tournée dans la sous-région Afrique centrale, Donald Kaberuka , le président de la Banque africaine de développement a exprimé le 26 février dernier aux dirigeants de ce pays son souhait de voir s’accélérer le processus d’intégration au sein de la sous-région.« L’Afrique centrale doit rattraper son retard eu égard à l’intégration régionale. La Banque croit fermement aux projets régionaux. Les infrastructures routières et fluviales doivent donc être développées au Congo pour renforcer les échanges avec les pays voisins et permettre l’émergence d’un marché viable et la diversification économique que nous souhaitons tous » a fait savoir M. Kaberuka


Dr Donald Kaberuka, Président de la Banque africaine de développement
Dr Donald Kaberuka, Président de la Banque africaine de développement
Outre le Président Denis Sassous Nguesso, le président de la BAD a rencontré  les membres du gouvernement impliqués dans le redressement économique du Congo dont les ministres chargés, respectivement, du développement industriel et de la promotion du secteur privé, des transports, des mines, de l’économie forestière, de l’énergie, des PME, des affaires sociales, des zones économiques spéciales, de l’enseignement technique, du plan et de l’intégration.
Il a aussi été question pour Donald Kaberuka de passer en revue, les uns après les autres, les différents projets du portefeuille de la BAD dans le pays, les perspectives sectorielles, et d’exposer la stratégie de la banque au Congo. Il a aussi profité de cette visite pour  présenter le Fonds Afrique50, une nouvelle structure financière à caractère commercial proposée et conçue par la BAD, et inspirée des succès que la Banque a récemment enregistrés en matière d’infrastructures.
La création de ce fonds, il faut le rappeler, fait suite à l’appel qu’avaient lancé les chefs d’Etat africains en 2012. Dans leur déclaration du Programme de développement des infrastructures en Afrique (PIDA), ils avaient appelé à des solutions innovantes à même de faciliter et d’accélérer la réalisation d’infrastructures et, partant, l’intégration régionale. Après le Congo, le président de la BAD s’est rendu au Gabon le 27 février.
Ecofin
Bailleurs de fonds


Nouveau commentaire :

Partenaires au développement | Bailleurs de fonds | Conseil des ministres | Economie




Publicité















Inscription à la newsletter