Publicité

lejecos




LA FINANCE VERTE, UNE RÉPONSE AU DÉFI D’UN DÉVELOPPEMENT DURABLE DES ÉCONOMIES AFRICAINES (EXPERT)

Jeudi 5 Décembre 2019

La finance verte constitue "une réponse adéquate" au défi consistant à assurer le développement durable des économies africaines, affirme l’expert-comptable David Ekabouma, directeur du suivi et de l’évaluation d’African Garantee Fund (AGF).


"La finance verte est une réponse que nous pensons adéquate pour permettre à nos économies de continuer à se développer tout en respectant l’environnement", a-t-il dit, mercredi à Saly-Portudal (Mbour, ouest), lors d’une session de formation destinée à des responsables d’institutions financières. 
 
Cette formation permet selon lui d’aider les partenaires bancaires d’AGF à "comprendre les risques que posent les changements climatiques sur leur portefeuille actuel, de savoir comment identifier ces risques, et surtout, comment saisir les opportunités qu’offre la finance verte en matière de financement à taux concessionnels". 
 
Il indique que "le premier module de formation porte sur le changement climatique". Le deuxième permettra aux participants d’"identifier tous les mécanismes internationaux, régionaux, nationaux de financement qui leur apportent des ressources que ces institutions financières pourront capter pour les déployer vers leurs clients", a-t-il ajouté. 
 
Cette formation est organisée dans le cadre de la 5ème édition de la Conférence internationale sur le financement de la croissance faible en carbone en Afrique, dénommée "Green Finance Conference" (Conférence sur la finance verte), qui s’est tenue mardi à Dakar.
 
De concert avec le Nordic Development Fund, elle "vise l’élargissement de l’accès des PME africaines aux produits financiers centrés sur le climat et s’inscrit dans le cadre des engagements du Sénégal pour transiter vers une économie plus respectueuse de l’environnement", explique le communiqué. 
 
La conférence de Dakar se tient après celles organisées en Zambie (mars 2017), au Kenya (juin 2017), au Ghana (novembre 2017) et en Côte d’Ivoire (juin 2018).
APS
 
La rédaction
Actu-Economie


Nouveau commentaire :

Actu-Economie | Entreprise & Secteurs | Dossiers | Grand-angle | Organisations sous-régionales | IDEE | L'expression du jour



Publicité














Inscription à la newsletter