INCLUSION FINANCIERE, DEVELOPPEMENT DES SFD : Le ministère de la Microfinance et l’Apsd-Sénégal nouent un partenariat

Vendredi 28 Juin 2019

Pour travailler à une meilleure inclusion financière, le ministère de la Microfinance et de l’Economie sociale et solidaire et l’Association Professionnelle des Systèmes Financiers Décentralisés (Apsfd-Sénégal) ont signé une convention de partenariat


Echanger sur les objectifs à atteindre en matière de microfinance et d’économie sociale et solidaire, travailler en synergie et de façon coordonnée pour l’amélioration des performances des systèmes financiers décentralisés (Sfd), augmenter la performance du secteur en renforçant les capacités des Sfd ; renforcer la viabilité institutionnelle et financière des Sfd, ; faire le suivi-évaluation des programmes de coopération entre les entités du ministère et l’Apsfd.

Voilà, en résumé non exhaustif, quelques objectifs de la Convention de partenariat entre le ministère la Microfinance et de l’Economie sociale et solidaire et l’Association Professionnelle des Systèmes Financiers Décentralisés (Apsfd-Sénégal). Le ministre Zahra Iyane Thiam et le président de l’Apsfd-Sénégal, Amadou Boudia Gueye ont signé le document, ce vendredi, au siège de l’Apsfd-Sénégal.
Le ministre en charge de la microfinance, Zahra Iyane Thiam Diop, a dit lors de cette signature que l’Apsfd est un partenaire stratégique du ministère et «il est heureux de voir au niveau du ministère un autre secteur qui promeut un modèle entrepreneurial de développement associé à celui-ci, en l’occurrence le secteur de l’économie sociale et solidaire».

Poursuivant , le ministre ajoute :  «Nous voulons faire du secteur de la microfinance un instrument important pour la promotion de l’économie sociale et solidaire». Pour une inclusion financière au bénéfice des Sénégalais, il est nécessaire de renforcer les capacités des Sfd en termes de formation, de coaching, d’assistance technique, de partage de bonnes pratiques, mais également faciliter l’accès de ces structures au refinancement. La convention permettra aussi de renforcer le suivi évaluation des programmes entre les deux entités.

Le président de l’Apsfd-Sénégal, Amadou Boudia Gueye, a réaffirmé la force de frappe de leur structure qui compte 350 sociétés financières décentralisées (Sfd) et qui injecte chaque année environ 400 milliards de francs Cfa dans l’économie sénégalaise. Une grande partie va aux Pme-Pmi du secteur informel et aux personnes physiques. D’après le président de l’Apsfd qui a réaffirmé leur engagement aux côtés du ministère de tutelle, ce partenariat entend instaurer les bases pour développer une synergie entre le ministère et l’Apsfd-Sénégal.

Auparavant, le ministre Zhra Iyane Thiam avait remis lot de matériel informatique (ordinateurs, accessoires etc.) à 16 sociétés financières décentralisées pour un coût de 32 millions de francs Cfa. Toujours pour moderniser les processus de ces structures financières, un système d’information de gestion (Sig) a été mis à leur disposition pour un montant de 50 millions de francs Cfa.
Ibrahima Diop
 
La rédaction
Actu-Economie


Nouveau commentaire :

Actu-Economie | Entreprise & Secteurs | Dossiers | Grand-angle | Organisations sous-régionales | IDEE | L'expression du jour



Publicité















Inscription à la newsletter