Publicité

lejecos



Publicité

Climat des affaires : Une dégradation de 1,3 point notée en septembre 2020

Vendredi 20 Novembre 2020

En septembre 2020, le climat des affaires s’est dégradé en variation mensuelle. En effet, l’indicateur qui le synthétise a perdu 1,3 point au-dessous de sa moyenne de long terme. Selon la Direction de la prévision et des études économiques (Dpee), cette situation reflète les orientations défavorables des opinions des industriels et entrepreneurs de bâtiment et travaux publics. Sur une base annuelle, précise la Dpee, le climat des affaires s’est, toutefois, renforcé de 2,4 points, en septembre 2020.


Dans l’industrie, la Dpee souligne que l’insuffisance de la demande (45%), la concurrence supposée déloyale (41%), les difficultés de recouvrement des créances (34%) et l’approvisionnement difficile en matières premières (24%) ont été les principales contraintes à l’activité. Par ailleurs, le climat des affaires s’est détérioré (-7,3 points) dans le sous-secteur, en rythme mensuel, sous l’effet des orientations négatives des soldes d’opinion relatifs à la production et aux commandes.

Concernant le sous-secteur des bâtiments et travaux publics, les contraintes les plus citées par les entrepreneurs interrogés sont les difficultés de recouvrement des créances (75%), l’accès difficile au foncier (50%), la concurrence supposée déloyale (50%), la fiscalité (50%) et l’accès difficile au crédit (50%). En outre, le climat des affaires s’est affiché moins reluisant (-3,6 points) dans le sous-secteur, en rythme mensuel, en liaison avec les orientations défavorables des soldes d’opinion relatifs aux commandes privées et perspectives de commandes privées.

Au titre du sous-secteur des services, les interrogés ont majoritairement évoqué les difficultés de recouvrement des créances (71%), la concurrence jugée déloyale (57%), la fiscalité (43%) et l’insuffisance de la demande (43%) comme principales entraves à l’activité, en septembre 2020. Néanmoins, le climat des affaires s’est amélioré (+1,5 point) dans le sous-secteur, en rythme mensuel.

S’agissant du commerce, les difficultés de recouvrement des créances (100%), l’insuffisance de la demande (80%) et la concurrence supposée déloyale (60%) sont les contraintes à l’activité les plus évoquées par les interviewés, en septembre 2020. Toutefois, le climat des affaires s’est renforcé (+0,5 point) en rythme mensuel, sous l’effet des orientations positives des soldes d’opinion relatifs au chiffre d’affaires et aux commandes.
Adou FAYE
La rédaction
Actu-Economie



1.Posté par FLORENCE le 20/11/2020 15:16
Témoignage: je me nomme FLORENCE, je vie en France ; mère de 3 enfants. Je vivais avec mon mari avec un grand amour, il est tombé sur le charme d'une jeune fille dans son boulot , mon mari a changé du jour au lendemain , il ne dors plus à la maison , il m'a même dit en face qu'il ne veut plus de moi qu’il ne m'aime plus ,je ne fais que pleurer chaque jour , j'ai consultée des marabouts sur le net sans résultat.DIEU merci j'ai parlé de ma situation à un collègue de travail qui m'a donné le contact d'un Grand Maître au nom de AZE CHANGO,il vit au Bénin dans un petit Village c'est lui qui m'a ramené mon homme très amoureux et nous sommes très heureux,Mon mari est revenu à la maison après 3 jours de travaux magique.Sincèrement je n’arrive pas à y Croire qu’il existe encore des personnes aussi terrible, sérieux et honnête dans ce monde, et il me la ramené, c’est un miracle.Je ne sais pas de quelle magie il est doté mais tout s’est fait en moins d’une semaine, il est fort dans tous les domaines.Je vous laisse son contact :
Tél (whasapp/Imo) :002-2966-547-777
Voici son site : maraboutvoyantretouraffectif.simplesite.com

Nouveau commentaire :

Actu-Economie | Entreprise & Secteurs | Dossiers | Grand-angle | Organisations sous-régionales | IDEE | L'expression du jour



Publicité














Inscription à la newsletter