Aménagement de la voierie de Diamniadio : La Boad octroie un prêt de 30 milliards de FCfa

Lundi 15 Juillet 2019

La Banque ouest africaine de développement (Boad) finance la tranche d’urgence du programme d’aménagement intégré de la voirie et des réseaux divers du pôle urbain de Diamnadio. Le montant est de 30 milliards de FCfa.


Selon un communiqué reçu au Journal de l’économie sénégalaise (Lejecos), l’accord de prêt a été signé par  Christian Adovelande, président de la Boad et Amadou Hott, ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération. C’était à Abidjan, en marge de la session extraordinaire du Conseil des ministres  qui s’est tenue, en prélude  à la Conférence des chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Uemoa.

L’objectif global du Programme est de désengorger la ville de Dakar par des pôles urbains et de doter les populations d’un meilleur cadre de vie. Ces nouvelles zones de vie comprendront des ministères, des logements, des hôpitaux, des écoles, des lieux de divertissement et des zones industrielles.

La tranche d’urgence a pour objet la construction d’un réseau de voirie comprenant 5,3 km de voies aménagées en 2×2 voies et 2×1 voie ;  d’un système d’adduction en eau potable comprenant deux châteaux d’eau pour une capacité cumulée de 1 500 m3 et un réseau de 14 km ; d’un système d’assainissement des eaux usées comprenant un réseau de 12 km raccordé à la station d’épuration existante ; d’un réseau d’assainissement des eaux pluviales sur 4 km ; d’un système électrique comprenant neuf postes électriques Moyenne tension de puissance 630 KVA ainsi que les réseaux de distribution électrique moyenne tension (15 km) et Basse Tension (20 km) et la télégestion correspondante.

Ces travaux visent à  doter la nouvelle ville d’un réseau moderne de traitement et de drainage des eaux usées et des eaux pluviales ; rendre accessibles toutes les zones du pôle par l’aménagement et le bitumage d’un réseau de voirie ; assurer une alimentation électrique continue, fiable et redondante pour répondre à la demande actuelle et future ; assurer une alimentation continue et de qualité en eau potable par la construction d’un réseau avec châteaux d’eau et bâches de stockage et  assurer un cadre de vie agréable par l’aménagement des lacs.
Amadou Idrissa Dia
 
 
La rédaction
Actu-Economie


Nouveau commentaire :

Actu-Economie | Entreprise & Secteurs | Dossiers | Grand-angle | Organisations sous-régionales | IDEE | L'expression du jour



Publicité















Inscription à la newsletter