Publicité

lejecos




Accès à une alimentation saine, riche et variée pour les enfants : Les acteurs du système alimentaire en conclave à Dakar

Jeudi 22 Septembre 2022

Le Sénégal accueille depuis hier 21 septembre 2022, la conférence régionale sur l'alimentation des jeunes enfants sous le thème « tirer parti du système alimentaire pour garantir des premiers aliments de qualité ». Cette conférence est organisée par le bureau régional du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (Unicef), en partenariat avec la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao).


Silvia Danailov, représentante de l’Unicef au Sénégal
Silvia Danailov, représentante de l’Unicef au Sénégal
La conférence régionale sur l'alimentation des jeunes enfants se tient à Dakar (Sénégal) du 21 au 22 septembre 2022. L'objectif de la rencontre est d’engager les différents partenaires dans la recherche de solutions innovantes pour lutter contre la malnutrition des jeunes enfants en trouvant des solutions locales, accessibles, pérennes et de qualité.
 
Les participants travaillent à identifier des solutions durables pour stimuler l'accès et l'utilisation d'aliments riches en nutriments, à des prix abordables et améliorer la diversité alimentaire chez les jeunes enfants en s’appuyant sur le système alimentaire existant.

Selon le ministre, secrétaire général du gouvernement du Sénégal qui a présidé la cérémonie d’ouverture, cette rencontre initiée par la Cedeao à travers son département de l’agriculture, de l’environnement et des ressources en eau et l’Unicef est à saluer vu l’importance que revêt l’alimentation complémentaire dans la croissance et le développement des enfants et compte tenu du peu d’amélioration des indicateurs liés à l’alimentation du jeune enfant âgé de 6 à 23 mois.
 
Pour Abdou Latif Coulibaly, moins de 2 enfants sur 10 bénéficient d’un régime alimentaire minimum acceptable, cela malgré tout le potentiel existant. C’est pourquoi, dit-il, ces constats interpellent tous les acteurs sur qui repose la charge d’apporter des réponses les plus adéquates aux besoins des enfants et de leurs mères qui partagent « avec nous » cette préoccupation.
 
Pourtant, dit-il, nous sommes convaincus que l’alimentation complémentaire constitue un levier important pour la réduction du retard de croissance mais également une opportunité de mise en œuvre de l’approche multi-sectorielle que nous reconnaissons comme la voie principale d’amélioration de la nutrition dans nos différents pays particulièrement en termes de prévention de la malnutrition.
 
A l’en croire, c’est à ce titre qu’au-delà des acteurs habituels impliqués dans la mise en œuvre de nos politiques de nutrition, des acteurs importants comme le secteur privé incluant les Petites et moyennes entreprises (Pme) doit être en mesure de jouer le rôle qui lui est dû dans la promotion de la nutrition, qu’il se l’approprie afin de tirer profit de tout son potentiel économique.
 
Pour sa part, la représente de l’Unicef au Sénégal révèle que la malnutrition en Afrique de l’Ouest et Centre reste un problème de santé publique et de développement avec 33% des enfants de moins de cinq ans souffrant de retard de croissance et 7% d’émaciation.
 
Pour Silvia Danailov, en chiffres absolus, cela représente 29,3 millions d’enfants souffrant d’un retard de croissance et 6,5 millions d’enfants émaciés. Alors que la prévalence de la malnutrition, en particulier, du retard de croissance est passé de 41% en 2000 à 33% en 2020, elle soutient que le taux annuel de réduction n’est pas suffisamment significatif pour garantir que la région atteigne l’objectif de développement durable pour la nutrition d’ici 2030.
 
Pour atteindre cet objectif, elle souligne que « nous devons multiplier par 3 le taux annuel moyen de réduction du retard de croissance, en particulier du fait que le nombre absolu d’enfants souffrant d’un retard de croissance augmente en raison de la croissance démographique rapide.
 
Elle signale dans le même sillage qu’aujourd’hui la région d’Afrique de l’Ouest et du Centre supporte 20% du fardeau mondial du retard de croissance alors qu’elle n’abrite que 12% de la population mondiale des enfants de moins de cinq ans.
 
Pour que les systèmes alimentaires répondent adéquatement aux besoins des enfants, la représente de l’Unicef au Sénégal, relève qu’ils doivent produire des aliments variés, riches y compris en nutriments, transformer ces aliments et les rendre adaptés et appétissants pour les jeunes enfants.
 
Les systèmes alimentaires doivent également selon elle, veiller à ce que les prix soient raisonnables pour garantir l’accès à la majorité de la population y compris aux plus vulnérables dans les zones rurales et enfin élaborer des normes et des mécanismes de réglementation pour protéger les enfants des aliments de mauvaises qualités et malsains qui sont riches en sucre, en graisses saturées et en sel qui pourraient augmenter le triple fardeau de la malnutrition dans la région.
 
Bassirou MBAYE
 
 
Actu-Economie



1.Posté par Carito SAVANNAH le 22/09/2022 15:45
Nous avions tout ce que nous voulions en tant que famille, sauf une bonne santé. Je devais le faire au profit de ceux qui doutent encore de l'efficacité des véritables médicaments à base de plantes, tout comme mon père doutait au moment où j'ai appris que le Dr WHITE était capable de guérir le virus de l'herpès. Contrairement à maman, papa est un (RACISTE) qui n'a jamais cru que quelque chose de bien pouvait venir de la nation noire. J'étais belle et aventureuse, mais quand j'ai eu une infection herpétique qui s'est propagée dans mon corps comme un grand feu à un moment où papa luttait contre le VIH, c'était comme un nuage noir couvrant ma famille. Pendant de nombreuses années, j'ai souffert de douleur et de honte. J'ai décidé de surfer sur Internet pour une cure alternative, ce qui m'a conduit au Dr WHITE WhatsApp +2349091844595, un herboriste et guérisseur puissant mais humble qui a promis de me guérir et a tenu ses paroles. Cet homme est un autre papa d'une autre nation. Au début, j'étais sceptique, je lui ai posé des questions pertinentes et non pertinentes, mais il a été patient pour prouver que mes médecins et mon père avaient tort de dire qu'il n'y avait pas de remède. Haven a fait tous les arrangements; il a préparé et m'a envoyé le remède par le service de courrier express que j'ai reçu à la porte. En 2 semaines d'utilisation de sa cure, mes symptômes ont disparu et j'étais à nouveau bien même si la prescription était d'un mois. Tout cela grâce au Dr White qui a placé l'intégrité et la sympathie humaine au-dessus des choses matérielles. J'avais lu de nombreux témoignages de ceux qui ont bénéficié des médicaments du Dr WHITE, cela m'a en fait incité à lui écrire mais aujourd'hui, je suis sans herpès et papa est séronégatif, j'ai vu mon cas et j'ai été convaincu d'utiliser la phytothérapie. Remerciements célestes au Dr WHITE pour avoir restauré notre joie. Carlito Savane
Courriel/ DRWHITETHEHIVHEALER@GMAIL.COM

2.Posté par Roma Siao Roma le 22/09/2022 15:49
Translation types
Text translation
Source text
1,290 / 5,000
Translation results
Laissez cela vous servir de sauveur et aimer une fois. Sur le sacré-cœur je dis ;
Les mots seuls ne peuvent pas exprimer à quel point je me sens épanoui dans mon cœur après avoir été certifié sans zona après avoir utilisé les remèdes à base de plantes du docteur Whites. Veuillez noter qu'une personne malade ne désire pas de châteaux, de voitures puissantes ou de gadgets, de certificats ou de position politique, elle veut simplement être en bonne santé. Si tout ce que vous désirez est une guérison permanente de cette maladie, je vous mets au défi de contacter le centre de guérison du Dr White sur WhatsApp : +2349091844595 ou par e-mail à / DRWHITETHEHIVHEALER@GMAIL.COM.
(Si un médecin dit de continuer à gérer votre état, alors évidemment il ne peut pas vous aider). Si je devais parier sur une bonne santé comme si son marché boursier pour la guérison infectieuse virale, bactérienne, sexuelle, générique ou héréditaire, je parierais sur le Dr Cure aux herbes blanches. Je n'ai lu sur ce guérisseur désintéressé que des témoignages que j'ai obtenus à partir de recherches sur Google. Je l'ai contacté et il m'a donné son état de guérison que j'ai suivi strictement en 3 semaines. Arrêtez de gérer cet état de santé et mettez-y un terme. Je souhaite que tous ceux qui recevront ce message soient sauvés. Je suis un témoignage laissant guérir de:
VIH/SIDA, Cancer, hypertension, Hépatite A,B,C,D,E. Herpès génital et oral, verrues génitales et plus

Nouveau commentaire :

Actu-Economie | Entreprise & Secteurs | Dossiers | Grand-angle | Organisations sous-régionales | IDEE | L'expression du jour




En kiosque dés Lundi 22 août















Inscription à la newsletter