Publicité

lejecos




50 milliards de francs de la BAD pour stimuler le financement du commerce

Vendredi 24 Mai 2013

Le conseil d’administration de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, mercredi, un accord de participation aux risques (APR) de 100 millions de dollars (soit 50 milliards de francs CFA) non capitalisé entre la BAD et Commerzbank AG qui ‘’permettra de répondre à la demande en matière de financement du commerce en Afrique’’.


50 milliards de francs de la BAD pour stimuler le financement du commerce

Selon les termes de cet accord, ‘’les deux banques partageront le risque de défaut d'un portefeuille de transactions commerciales qualifiées, en provenance de banques émettrices en Afrique et confirmées par Commerzbank AG’’, explique la BAD dans un communiqué reçu à l'APS. ‘’Cette facilité permettra de répondre à la demande en matière de financement du commerce en Afrique en fournissant un soutien au commerce dans les secteurs économiques vitaux tels que l'agro-industrie et les industries de fabrication’’, souligne le texte.
Pour la BAD, ‘’cet accord favorisera le développement du secteur financier, l'intégration régionale, et augmentera le volume des recettes publiques, améliorant ainsi la croissance économique durable de l'Afrique’’. Le communiqué rappelle que ‘’la majorité des banques africaines disposent de faibles bases de capitaux, qui altèrent leur capacité à obtenir des limites commerciales adéquates auprès des banques internationales de confirmation, et à procéder à des transactions de taille à l’impact significatif sur le développement’’.
En outre, ajoute le communiqué, ‘’les banques locales en Afrique n'ont pas vraiment bénéficié de la répartition croissante des risques du commerce mondial’’. Commerzbank AG est une banque internationale, qui a son siège à Francfort, en Allemagne. Elle est un important pourvoyeur de financement du commerce en Afrique, avec un portefeuille commercial d'environ 6 milliards de dollars EU et un réseau actif de plus de 500 banques correspondantes sur le continent, mentionne le communiqué.

APS

La redaction
Bailleurs de fonds


Nouveau commentaire :

Partenaires au développement | Bailleurs de fonds | Conseil des ministres | Economie



Publicité














Inscription à la newsletter