Publicité

lejecos




Zone Uemoa : La Bceao note des conditions monétaires favorables au 1er trimestre 2022

Vendredi 24 Juin 2022

Les conditions monétaires sont demeurées favorables au cours du premier trimestre 2022, en ligne avec le maintien de l’orientation accommodante de la politique monétaire de la Bceao. Selon la Bceao qui donne l’information, les demandes de refinancement des banques de l’Union ont été servies au taux minimum de 2,00%.


Selon la même source, la Banque Centrale a également reconduit, en 2022, ses initiatives lancées en 2021 relatives aux Obligations de relance (OdR) et aux Bons de soutien et de résilience (Bsr). «Le taux d’intérêt moyen pondéré sur le marché interbancaire, toutes maturités confondues, s’est établi à 2,53% contre 2,51% un trimestre plus tôt. Sur le compartiment à une semaine, le taux d’intérêt moyen pondéré s’est situé à 2,30% contre 2,25% au trimestre précédent et 2,53% un an plus tôt. Le taux débiteur moyen facturé à la clientèle, hors taxes et charges, est ressorti à 6,27% au premier trimestre 2022, en hausse de 0,04 point de pourcentage par rapport au niveau enregistré au quatrième trimestre 2021 », lit-on dans le document.
 
La Bceao informe également que la situation monétaire de l’Union est marquée par un accroissement de la masse monétaire, qui est ressortie, sur une base annuelle, à 11,9% à fin mars 2022, après 16,3% à fin décembre 2021. «L’accroissement de la masse monétaire au cours de la période sous revue est le reflet de la consolidation de 7.114,2 milliards (+18,8%) des créances intérieures, les actifs extérieurs nets s’étant contractés de 1.876,2 milliards (-20,9%). L’augmentation des créances intérieures résulte de la hausse des créances des institutions de dépôt sur les Administrations Publiques Centrales (+3.896,3 milliards ou +29,6%), combinée à celle des créances sur l’économie (+3.217,8 milliards ou +13,0%) », révèle la Bceao. Les avoirs officiels de réserves ont atteint 13.501,9 milliards à fin mars 2022, correspondant à un taux de couverture de l’émission monétaire de 79,9% supérieur à son niveau du trimestre précédent (79,3%) du fait de la baisse des engagements monétaires à vue. Ces réserves assurent à l’Union 5,2 mois d’importations de biens et services contre 5,5 mois au trimestre précédent.
 
Sur le marché boursier régional, les indices Brvm composite et Brvm 10 ont poursuivi leur orientation haussière durant le premier trimestre 2022, avec des progressions de 8,5% et 7,7% respectivement, après 12,4% et 7,9% un trimestre plus tôt. Sur une base annuelle, le Brvm Composite a enregistré un bond de 41,6% et le Brvm 10 a progressé de 24,6%.
 

Adou Faye 
Finances & Banques


Nouveau commentaire :

Finances & Banques | Industrie | Service & distribution | Appels d'offres | Offres d'emploi | Portrait d’entrepreneur




Publicité















Inscription à la newsletter