Uemoa : Un réseau de think tank pour favoriser le dialogue entre acteurs

Lundi 21 Octobre 2019

Lors du forum sur la libre circulation des personnes et des biens qui a marqué les 25 ans de l’Uemoa à Ouagadougou , le Dr Cheikh Oumar Ba, directeur exécutif de l’Ipar (Initiative prospective agricole et rurale) a partagé les grandes orientations du réseau des Think tank de l’Uemoa.


Uemoa : Un réseau de think tank pour favoriser le dialogue entre acteurs
L’occasion était opportune car le thème de cette année s’y prêtait   « Uemoa , 25 ans : Ensemble , relevons le défi de la libre circulation des personnes et des biens dans un espace communautaire sécurisé ».

Selon M. Ba, la création du réseau des Think Tank de l’Uemoa  se veut une réponse à la question de l’utilisation des résultats de recherche par nos décideurs politiques. Car, estime-t-il  que   le non recours à la recherche est lié parfois à  la non disponibilité des résultats ou  à l’inadéquation de leur format de présentation. Mais fondamentalement elle est   le résultat d’une méconnaissance de l’existence même de ces résultats par les décideurs politiques.

C’est pourquoi, explique-t-il,  avec l’appui de l’Uemoa, un groupe d’experts de la sous-région a mis en place le réseau qui regroupe une trentaine de centres et laboratoires de recherche de l’espace de l’Uemoa.

Les préoccupations à l’origine de la création du réseau des Think tank de l’Uemoa répondent par anticipation au moins à deux des trois objectifs poursuivis à travers l’organisation du forum, à savoir : favoriser le dialogue entre les principaux acteurs de l’intégration  d’une part,  les mobiliser autour des défis majeurs d’autre part, et enfin,  formuler des recommandations politiques à l’endroit des autorités de l’Union.

Créé en 2016, le Réseau des Think Tank Uemoa (Rtt-Uemoa)  a pour objectif principal   de favoriser la collaboration, l’échange entre les institutions de recherche de l’espace Uemoa, la production et la mise en commun des connaissances sur des problématiques communautaires afin d’aider la Commission à la prise de décision.

De façon spécifique, il s’agit de créer un lien entre les institutions de recherche de l’espace Uemoa par leur mise en réseau, de renforcer leurs capacités afin de les rendre plus compétitives et de contribuer à l’atteinte des objectifs communautaires.
Ismaila BA
 
La rédaction
Actu-Economie


Nouveau commentaire :

Actu-Economie | Entreprise & Secteurs | Dossiers | Grand-angle | Organisations sous-régionales | IDEE | L'expression du jour



Publicité















Inscription à la newsletter