UEMOA : Combler les lacunes en matière de données pour une stratégie régionale d’inclusion financière

Lundi 18 Février 2019

« Promouvoir l’inclusion financière à travers de meilleures données en Afrique de l’Ouest ». C’est le thème autour duquel que le Fonds d’équipement des Nations unies (Uncdf) dans le cadre de son programme MAP (Making Access Possible), a convoqué la réflexion le Mardi 19 et Mercredi 20 Février Dakar.


Xavier Michon, Secrétaire Exécutif Adjoint  UNCDF lors du lancement de la semaine de l’inclusion financière dans la zone Uemoa
Xavier Michon, Secrétaire Exécutif Adjoint UNCDF lors du lancement de la semaine de l’inclusion financière dans la zone Uemoa
Ce sera dans le cadre d’un atelier de renforcement et de partage des connaissances dont le but est de combler l’importante lacune en matière de données. Il sera aussi question de répondre aux besoins exprimés dans la stratégie régionale d’inclusion financière.

Les organisateurs, dans l’un les principaux objectifs de l'atelier sont de donner un aperçu des réalisations du programme MAP dans l'UEMOA, en particulier de ce que les données collectées sur l'inclusion financière révèlent.

L’occasion sera également de renforcer les capacités des acteurs en matière de données pour l'inclusion financière dans la région de l'UEMOA. Une manière de répondre à la question sur comment la collecte, la compilation, la présentation, la publication et l'utilisation de données sur l'inclusion financière pourraient-elles être améliorées ?

Entres objectifs visés, cette rencontre de Dakar sera une occasion de partager les focus et les efforts actuels de collecte des données en matière d’inclusion financières au sein des instituts nationaux de statistique de la région UEMOA.

Sans oublier de jeter les bases pour la mise en place d'une communauté de pratique sur les données d'inclusion financière pour la région UEMOA.

Aux termes de ces deux jours conclaves, il est attendu que la mise en œuvre et les acquis du Programme MAP dans la région UEMOA soient discutés et que les parties prenantes nationales apprennent les meilleures pratiques les unes des autres, et les pays non membres du MAP comprennent le processus.

Les initiateurs de cette rencontre visent également que les indicateurs appropriés et les objectifs de suivi-évaluation des stratégies d’inclusion financière au niveau pays soient discutés.
Ils aimeraient également que les capacités des instituts nationaux de statistique et des acteurs gouvernementaux soient renforcées en matière d’analyse de données afin de soutenir l'inclusion financière et les objectifs de développement durable.
Mariama Diallo
 
 
La rédaction
UEMOA-CEDEAO


Nouveau commentaire :

UEMOA-CEDEAO | Marché sous-Régional | Agence UMOA titres
















Inscription à la newsletter