lejecos




Taux d’endettement, croissance économique : Les prévisions du ministre Abdoulaye Daouda Diallo

Lundi 13 Décembre 2021

La session budgétaire a été clôturée le dimanche 12 décembre 2021. A cette occasion, le ministre des Finances et du Budget a fait des prévisions sur le taux de croissance, la dette. «Le Sénégal est en train de se désendetter, car si l’on considère le stock de la dette de l’Etat central rapporté au Pib, il est projeté à 66,7 % à 2021, contre 64,6 % prévus en 2022, soit une baisse de 2,1 points de pourcentage », a confié Abdoulaye Daouda Diallo.


Selon lui, en fin 2023, avec les revenus du pétrole et du gaz, la tendance baissière de la dette de l’Etat devrait se poursuivre pour se stabiliser à un taux de 56% voire 55 % du Pib.

M. Diallo a souligné que la croissance de 2021 devrait se présenter sous de meilleurs auspices pour s’établir à 5,0% contre une prévision initiale de 3,7%.

Il a expliqué aux députés que pour financer son économie, le Sénégal va continuer à privilégier les ressources concessionnelles, le marché financier régional et les partenariats public-privé, afin de maintenir l’endettement sur une trajectoire soutenable et viable. Dès lors, précise-t-il, le recours aux financements non-concessionnels ne sera retenu que pour financer les projets présentant un taux de rendement interne élevé.

Selon le ministre des Finances, en 2020, les recouvrements de recettes fiscales et non fiscales se sont établies à 2.998,7 milliards FCfa, soit un taux de réalisation de 94,9% par rapport aux prévisions, alors que l’exécution budgétaire de son département est ressortie à 97,4 milliards FCfa, contre des crédits ouverts de 106,7 milliards FCfa, soit un taux de consommation de 91,2%. Abdoulaye Daouda Diallo a noté que l’exécution en cours du budget 2021 est marquée par la reprise économique en dépit d’une forte troisième vague de contaminations à la Covid-19.

Adou Faye
 
 
Economie

Partenaires au développement | Bailleurs de fonds | Conseil des ministres | Economie




Publicité















Inscription à la newsletter