Publicité

lejecos


UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  » L'Agence UMOA-Titres porte à votre connaissance que, pour des contraintes de calendrier, la Conférence du Marché Régional des Titres Publics (CMRTP), prévue du 11 au 13 décembre 2018, est reportée à une date ultérieure. Retour sur Investissement : L’entreprise SUCRIVOIRE mettra en paiement son dividende annuel de 72 FCFA net par action au titre de l’exercice 2017 le 28 septembre 2018. Le thème de la 13eme Conférence économique africaine 2018  porte sur : « Intégration régionale et continentale au service du développement de l'Afrique » La 13eme Conférence économique africaine 2018 se tiendra du 03 Décembre au 05 Décembre 2018 à Kigali, au Rwanda Côte d’Ivoire : L'Agence UMOA-Titres porte à la connaissance des investisseurs de l’Union qu'en raison de la célébration de la fête de Tabaski, l’émission de Bons Assimilables du Trésor, initialement prévue le Mardi 21 août 2018 est reportée au Mercr

Publicité

Sénégal : les prix à la consommation progresse de 0,7% en Septembre

Mercredi 10 Octobre 2018

L’Indice Harmonisé des Prix à la Consommation du mois de septembre 2018 a progressé de 0,7% souligne l’Agence nationale de la statistique et de la démographie(Ansd) dans sa dernière publication INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION (IHPC) -Septembre 2018. Cette évolution résulte principalement du renchérissement des services de « communication » et des « produits alimentaires et boissons non alcoolisées ». En variation annuelle, les prix à la consommation ont augmenté de 0,9%. Le taux d’inflation annuel moyen s’est établi à +0,3%.


Sénégal : les prix à la consommation progresse de 0,7% en Septembre
Selon l’Ansd, les prix des services de « communication » ont enregistré une majoration de 4,4%, consécutive à celle des prix de la communication téléphonique (+5,1%). Cette situation provient d’une réduction des offres de bonus de crédits après leur regain en période de fêtes de Tabaski. En comparaison à leur niveau de septembre 2017, les prix ont chuté de 2,7%.
Les prix des « produits alimentaires et boissons non alcoolisées » ont augmenté de 1,4% en rythme mensuel. Cette évolution est principalement due à la flambée des prix des agrumes (+21,3%), des tubercules et plantains (+17,6%), des légumes frais en fruits ou racines (+16,8%), des légumes frais en feuilles (+12,8%), ainsi que de la viande de bœuf (+4,3%). La chute de l’offre de ces produits explique cette tendance haussière. Toutefois, la baisse des prix des produits, tels que les farines, semoules et gruaux (-4,1%), la viande de mouton (-3,6%) et les poissons frais (-1,9%) ont amoindri la tendance haussière. En variation annuelle, les prix de la fonction ont été majorés de 2,1%. Les « boissons alcoolisées, tabacs et stupéfiants » se sont renchéris de 0,3% en septembre 2018, en liaison avec la progression des prix des tabacs et stupéfiants (+0,5%), en dépit de la baisse de ceux de la bière (-0,8%). En variation annuelle, ils se sont accrus de 7,4%.
Les prix des « biens et services divers » se sont bonifiés de 0,2% au cours de la période sous revue, en rapport avec la hausse de ceux des services des salons de coiffure et instituts de soins et de beauté (+0,7%) et des autres effets personnels (+0,6%). Comparés à la période correspondante en 2017, ils ont augmenté de 0,3%.
Les prix des services de « santé » ont progressé de 0,2%, sous l’effet d’une augmentation de ceux des médicaments traditionnels (+ 2,1%). En variation annuelle, ils ont fléchi de 0,4%.
 Les prix des services de « logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles » ont rebondi de 0,1%, en liaison avec la progression de ceux des produits pour l'entretien et réparation courante (+0,5%). En variation annuelle, ils ont progressé de 0,7%.
Les prix des biens et services de « loisirs et culture » ont augmenté modérément de 0,1%, à la suite d’un relèvement de ceux des produits pour jardins, plantes et fleurs, animaux de compagnie et articles connexes (+0,6%). En variation annuelle, ils se sont accrus de 3,1%.
Les prix des services de « l’enseignement » et de « transports » sont restés stables en rythme mensuel. En variation annuelle, ils ont augmenté respectivement de 0,6% et 0,3%.
Les prix des « meubles, articles de ménage et entretien courant du foyer », des « articles d'habillement et chaussures » et des services de « restaurants et hôtels » sont également restés inchangés en rythme mensuel. Comparés à la période correspondante en 2017, ils se sont repliés respectivement de 0,1%, 0,8% et 0,1%. L’inflation sous jacente s’est appréciée de 0,4% en rythme mensuel et de 0,5% en variation annuelle.
Les prix des produits locaux et importés ont progressé respectivement de 1,0% et 0,1%. En variation annuelle, les prix des produits locaux ont été majorés de 1,4%, tandis que ceux des produits importés se sont repliés de 0,5%.
Adou Faye
La rédaction
Actu-Economie


Nouveau commentaire :

Actu-Economie | Entreprise & Secteurs | Dossiers | Grand-angle | Organisations sous-régionales | IDEE | L'expression du jour










EN DIRECT : toute l'actu FRANCE 24 en Français par france24





Inscription à la newsletter