Sénégal : La mise en œuvre des réformes de l’UEMOA atteint 75,5% en 2018

Mardi 29 Janvier 2019

Le taux de mise en œuvre des réformes de l’UEMOA dans le Sénégal est passé de 71,1% à 75,5% entre 2017 et 2018, soit une progression de 4,4 point.


L’information est donnée par le Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan (Mefp), M. Amadou Ba.
C’était à l’ouverture, ce mardi 29 janvier, des travaux de la 4ème Revue annuelle des réformes, politiques et programmes de l’UEMOA au Sénégal.

Selon M. Ba , la pertinence de la revue tient aussi au fait qu’elle intègre dans son approche la nécessité de procéder à un suivi rapproché des recommandations spécifiques formulées à l’endroit des autorités ministérielles, pour favoriser l’application immédiate des réformes et programmes de l’UEMOA.
Les évaluations de cette année ont porté sur cent seize (116) réformes et quinze (15) projets et programmes de l’UEMOA qui concernent directement plusieurs domaines sectoriels, et donc plusieurs Ministères.

Elles ont montré que le taux de mise en œuvre des réformes de l’UEMOA dans notre pays est passé de 71,1% à 75,5% entre 2017 et 2018, soit une progression de 4,4 points, et que le taux  moyen d’exécution technique des projets et programmes est passé de 57% à 64%, soit une progression de 7 points sur cette période.
A son avis, ces chiffres mettent en lumière des évolutions positives et l’application d’une tendance favorable qu’il conviendrait de maintenir, voire accélérer, pour arriver à la situation où la totalité des réformes et des programmes et projets sont convenablement mis en œuvre.

Dans cette même veine, le président de la Commission de l’UEMOA, M. Abdallah Boureima, qui a salué cette performance du Sénégal confie que la revue 2018 a été sanctionnée par un projet de mémorandum adopté par consensus.

A l’en croire, conformément aux dispositions de l’Acte additionnel portant institution d’une revue annuelle des réformes, politiques, programmes et projets communautaires au sein de l’UEMOA, les résultats de l’évaluation consignés dans le mémorandum consensuel seront soumis au Premier ministre du Sénégal, M. Boun Abdalah Dione.
Ismaila BA
 
La rédaction
UEMOA-CEDEAO


Nouveau commentaire :

UEMOA-CEDEAO | Marché sous-Régional | Agence UMOA titres
















Inscription à la newsletter