Résultats 2013 : Le bénéfice de l’ONATEL du Burkina Faso augmente fortement de 67% en 2013

Mercredi 12 Février 2014

Le bénéfice après impôts de l’Office national des télécommunications –(ONATEL) du Burkina Faso a connu une augmentation de 67% au 31 décembre 2013, ont annoncé les dirigeants de cette société de téléphonie cotée à la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM).


Ce bénéfice s’est en effet établi à 20,36 milliards FCFA contre 12,20 milliards FCFA en 2012, soit une augmentation de 8,16 milliards FCFA (1 FCFA équivaut à 0,0020 dollar). « La forte croissance du résultat net est due notamment à l’accroissement du chiffre d’affaires et la maîtrise des coûts », affirment les dirigeants de la société. Le chiffre d’affaires est ressorti en effet à 122,70 milliards FCFA contre 115,73 milliards FCFA un an auparavant (plus 6%). L’ONATEL a, durant l’exercice 2013, bénéficié de la croissance de son activité mobile dont le chiffre d’affaires a progressé de 8%. Le segment mobile affiche un parc d’abonnés de plus de 4,6 millions.
Quant au résultat d’exploitation, il a connu une progression de 42% à 30,12 milliards FCFA grâce à la croissance du chiffre d’affaires et la baisse du coût opérationnel.
Le résultat des activités ordinaires a suivi la même tendance haussière à 27,89 milliards FCFA contre 18,80 milliards FCFA en 2012 (plus 48,35%).
Au terme de l’exercice sous revue, l’ONATEL a réalisé des investissements de l’ordre de 19,28 milliards FCFA pour moderniser et densifier son réseau.
En perspectives pour l’exercice 2014, les dirigeants de l’ONATEL estiment que « la croissance de l’activité de la société devrait emprunter la même tendance qu’en 2013, si toutefois l’environnement socio-économique demeure propice ».
L’ONATEL est contrôlé à 51% par le groupe Maroc Télécom et 26% par l’Etat Burkinabé.
El Hadj Diakhaté
 
 
La rédaction
Service & distribution


Nouveau commentaire :

Finances & Banques | Industrie | Service & distribution | Appels d'offres | Offres d'emploi | Portrait d’entrepreneur



Publicité















Inscription à la newsletter