Promotion du Waqf : La Haute autorité sensibilise les agents du ministère des Finances

Mardi 25 Septembre 2018

Le Sénégal a mis en place un cadre juridique régissant le Waqf par le vote en 2015, la loi sur le Waqf et la création de la Haute autorité du Waqf. En vue de faire la promotion de cet instrument de financement, la Haute autorité s’est lancée dans une campagne de communication et de sensibilisation des agents de l’administration et des couches socio-économiques.


Elle a démarré cette campagne par les agents du ministère de l’Economie, des Finances et du Plan. La rencontre s’est déroulée hier. « Après l’adoption de la loi sur le Waqf, nous avons jugé nécessaire de faire la promotion de cet instrument de financement au niveau des populations et l’ensemble des acteurs de la vie économique et sociale», a déclaré  Oulimata Diop, directrice générale de la Haute autorité du Waqf. Selon Mme Diop, cette campagne de sensibilisation sera une occasion également d’expliquer les avantages du Waqf. Elle a indiqué que la Haute autorité après sa mise en place, s’est lancée dans un projet immobilier pour la modernisation des daaras. Pour ce projet, a-t-elle fait savoir, la Banque islamique de développement (Bid) a déjà mis sur la table, un montant de 12 millions de dollars.
 
D’ailleurs selon Mamadou Sarr, directeur de cabinet du ministre délégué en charge du Budget, le chef de l’Etat a déjà signé le décret portant affectation du site pour abriter le projet immobilier. Présidant l’ouverture des travaux, M. Sarr  a indiqué que malgré le caractère  multiséculaire du Waqf dans les sociétés musulmanes, il est méconnu dans beaucoup de pays. C’est pourquoi, un plan de communication a été élaboré pour faire la promotion et vulgariser le Waqf.
 
Participant aux travaux, Khadija Diallo Guero de la Banque islamique de développement a salué les progrès réalisés par le Sénégal en matière de finance islamique. «Je dois dire que s’il y a un pays au sein de nos pays membres issus de l’Afrique de l’Ouest qui a réalisé les plus grands progrès dans le cadre du développement de la finance islamique, c’est bien le Sénégal», a salué Mme Guero.
Djibril Dieng
 
 
La rédaction
Finances & Banques


Nouveau commentaire :

Finances & Banques | Industrie | Service & distribution | Appels d'offres | Offres d'emploi | Portrait d’entrepreneur
















Inscription à la newsletter