Publicité

lejecos


UMOA : Le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  tiendra, le mercredi 5 décembre 2018, sa quatrième réunion ordinaire au titre de l’année 2018 dans les locaux du Siège de la BCEAO à Dakar  Prix Abdoulaye FADIGA:Un prix d’encouragement a été remis à Mes. Aboudou Ouattara, Kouamé Désiré Kanga et Ruben Barnabas Djogbenou, co-auteurs de l'article «Hétérogénéité des économies de la CEDEAO : Quel défi pour une politique monétaire commune ? » Vigninou GAMMADIGBE, lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA pour la Promotion de la recherche économique 2018 auteur de l’article : « Survie des banques de l'UEMOA : les nouvelles exigences de fonds propres sont-elles pertinentes ?  » L'Agence UMOA-Titres porte à votre connaissance que, pour des contraintes de calendrier, la Conférence du Marché Régional des Titres Publics (CMRTP), prévue du 11 au 13 décembre 2018, est reportée à une date ultérieure. Retour sur Investissement : L’entreprise SUCRIVOIRE mettra en paiement son dividende annuel de 72 FCFA net par action au titre de l’exercice 2017 le 28 septembre 2018. Le thème de la 13eme Conférence économique africaine 2018  porte sur : « Intégration régionale et continentale au service du développement de l'Afrique » La 13eme Conférence économique africaine 2018 se tiendra du 03 Décembre au 05 Décembre 2018 à Kigali, au Rwanda Côte d’Ivoire : L'Agence UMOA-Titres porte à la connaissance des investisseurs de l’Union qu'en raison de la célébration de la fête de Tabaski, l’émission de Bons Assimilables du Trésor, initialement prévue le Mardi 21 août 2018 est reportée au Mercr

Publicité

Pêche et changement climatique : Les pertes et préjudices analysés dans une étude

Mercredi 10 Janvier 2018

La Coopération internationale allemande (GIZ) en partenariat avec le Réseau sur les politiques de pêche en Afrique de l’Ouest (Repao) et l’Université Cheikh Anta Diop (Ucad) de Dakar, a financé une étude sur les pertes et préjudices induits par le changement climatique dans la pêche notamment artisanale en Afrique de l’Ouest.


Les effets des changements climatiques sur la pêche artisanale en Afrique de l’Ouest sont énormes. C’est le résultat d’une étude menée par la Coopération internationale allemande (Giz, en partenariat avec le Réseau sur les politiques de pêches en Afrique de l’Ouest (Repao) et l’Ucad de Dakar. L’objectif général de l’étude était d’analyser les pertes et préjudices économiques et non économiques réels et anticipés induits par le changement climatique dans les pêcheries artisanales, notamment dans les pays  que sont la Gambie, la Mauritanie, le Sénégal. Selon Papa Gora Ndiaye, coordonnateur de l’étude, le projet a été une bonne occasion pour établir des échanges avec des organisations internationales et régionales concernées, le monde scientifique et universitaire, d'autres programmes de la Giz et des institutions du secteur privé sur la thématique des pertes et préjudices induits par le changement climatique dans la pêche. M. Ndiaye par ailleurs secrétaire exécutif du Repao estime qu’il y a deux niveaux de pertes.
Des pertes économiques et non économiques. Il cite la perte de revenus, de moyens d’existence, disparition de certaines espèces. Selon M. Ndiaye, au  Sénégal,  l’étude a concerné des zones vulnérables aux changements climatiques comme Joal, Foundiougne et Saint-Louis. L’étude n’a toutefois pas donné de chiffres sur les pertes causées par les changements climatiques. Pour le Pr Ahmadou Aly Mbaye de la Faculté des sciences économiques et gestion de l’Ucad, l’étude a consisté à établir l’ampleur des dégâts causés par les changements climatiques.
Mariama Diallo
 
 
La rédaction
Tourisme & Pêche

Assurance | Environnement | Energie | Santé | BRVM | NTIC | Transport | Tourisme & Pêche | Agriculture & Elevage | Commerce | Education











EN DIRECT : toute l'actu FRANCE 24 en Français par france24





Inscription à la newsletter