Parlement africain : Le vice-président améliore la cohésion interne de l’organe de l’Union africaine

Mardi 21 Mai 2019

Deux semaines avant l’ouverture de la 2e session ordinaire de la 5e législature du Parlement panafricain (PAP), qui se tient en Afrique du Sud, du 6 au 18 mai, le vice-président du PAP, l’Honorable Djamel Bouras a apporté des améliorations au sein de cette institution. Ainsi, un guichet unique a été crée pour faciliter l’accès aux services essentiels: santé, finances, transport, voyage, documentation, protocole…


Le Vice-président a tenu plusieurs réunions avec le personnel afin d’examiner leurs préoccupations pour y trouver des solutions rapides. Il a étudié le budget de fonctionnement et la structure organisationnelle du Parlement panafricain.
Dans le domaine de la communication, le magazine du PAP a été lancé, la décoration interne améliorée: les portraits du bureau présidentiel et le lounge ont été réalisés, des salles de conférence de presse ont été mises en place, les journalistes briefés sur leur travail et une communication interne devenue plus fluide. L’annuaire pour les Honorables députés, pour le Personnel et le site internet ont été pris en charge. 
Dans le domaine de la santé et de la sécurité, des véhicules de secours ont été affrétés pour les Honorables députés en cas d’incident. Pendant la session, une ambulance, un médecin et une infirmière ont assuré le service santé au PAP.
 
 Le Président du PAP, l’Honorable Roger Nkodo Dang a invité la Présidente du Conseil national de la Fédération des Émirats Arabes Unis, Dr Amal Abdullah Al Qubaisi, à cette 2e session ordinaire. Apres son discours dans l’hémicycle, elle s’est entretenue avec les femmes parlementaires. Plusieurs points ont été à l’ordre du jour de ces assises, notamment le thème général de la recherche de solutions aux problèmes des réfugiés et des déplacés internes sur le continent africain.

Arrêté à 12, 4 millions de dollars, soit plus de 7  milliards de FCFA et en hausse de 6%, il devra être approuvé par la Conférence des Chefs d’Etat, de l’Union africaine  avant son exécution.
C’est un budget en deux volets qui a été approuvé, le jeudi 16 mai par les membres du Parlement panafricain (PAP), pour le compte de l’institution législative de l’Union africaine (UA).

Dans le cadre du fonctionnement du 3e organe dans l’architecture de l’Union africaine, c’est une enveloppe de 12,4 millions de dollars, soit environ 7,2 milliards de F qui a été arrêtée pour l’exercice 2020, contre 11,7 millions de dollars en 2019.
 
Pathé TOURE
La rédaction
Actu-Economie


Nouveau commentaire :

Actu-Economie | Entreprise & Secteurs | Dossiers | Grand-angle | Organisations sous-régionales | IDEE | L'expression du jour



Publicité















Inscription à la newsletter