Publicité

lejecos




Paiement électronique dans l’Uemoa : La Bceao note une progression de 20 points du nombre de Tpe entre 2017 et 2018

Mercredi 4 Décembre 2019

Faisant le point sur les Terminaux de paiement électronique (Tpe) dans l’espace de l’Union économique monétaire ouest africaine(Uemoa), la Banque centrale des états de l’Afrique de l’ouest(Bceao) note une progression de 20 points du nombre de Tpe entre 2017 et 2018.


Paiement électronique dans l’Uemoa :  La Bceao note une progression de 20  points du nombre de Tpe entre 2017 et 2018
Selon le  Rapport annuel sur la monétique régionale dans l’Uemoa– 2018  parcouru par le Journal de l’économie sénégalaise (Lejecos), le Gim-Uemoa s’est engagé depuis 2009, dans une dynamique de développement du paiement par carte, à travers l’Acquisition commerçant unique (Acu) qui consistait à mutualiser le dispositif d’acceptation des paiements et à promouvoir une large utilisation de la carte pour l’achat de biens et de services.
 
Ainsi, dans cette perspective, explique-t-on, le Gim-Uemoa déployait et prenait en charge l’aspect financier et technique des Tpe des membres.

«L’Acquisition commerçant interbancaire (Aci), a été lancée en décembre 2012, afin de répondre aux besoins de connexion des membres ayant une plateforme de paiement distincte de celle du Gim-Uemoa. A cet égard, les membres acceptent, routent les transactions interbancaires et offrent l’acceptation des cartes Gim-Uemoa sur leurs Tpe. Le membre Aci prend en charge la totalité des coûts et revenus liés à l’acquisition des paiements », renseigne la  même source.

Selon la Bceao, l’Acquisition commerçant délégataire (Acd), a été adoptée en 2017. Elle répond aux besoins des banques qui font l’acquisition paiement à travers la plateforme du Gim-Uemoa. Il s’agit aussi bien des banques délégataires qu’interbancaires.

«Depuis, l’Acu n’est plus en vigueur, seuls l’Acd et l’Aci sont proposés par le Groupement. Entre 2017 et 2018, le nombre de Tpe dans l’UEMOA a progressé de 20 points de base pour s’établir à 7 186 unités. Le Sénégal et la Côte d'Ivoire sont les deux pays qui concentrent plus de 80% de ces infrastructures dans l'Uemoa, respectivement à hauteur de 45,15 % et de 37,89%, soit 3 167 et 2 658 unités pour chacun des pays », révèle
la Bceao.
Adou FAYE
 
La rédaction
Finances & Banques


Nouveau commentaire :

Finances & Banques | Industrie | Service & distribution | Appels d'offres | Offres d'emploi | Portrait d’entrepreneur



Publicité














Inscription à la newsletter