Mise en œuvre des réformes multi sectorielles : La Banque mondiale salue les efforts du Sénégal

Jeudi 10 Janvier 2019

Les réformes multisectorielles entreprises par le gouvernement ces 18 derniers mois lui ont valu un appui budgétaire conséquent de la Banque mondiale. C’est ce que pense Louise Cord, directrice des opérations de la Banque mondiale pour le Sénégal.


 «Ce deuxième appui à la politique de développement pour des réformes structurelles multisectorielles vient reconnaître les efforts du Gouvernement du Sénégal au cours des 18 derniers mois. Ces réformes ont permis de renforcer la gouvernance et la gestion du secteur de l’énergie afin de réduire les coûts, d’améliorer la fiabilité et de faciliter un accès plus équitable à l’électricité. (…) », a souligné Mme Cord ce jeudi  lors de la signature de l’accord budgétaire ce jeudi. Elle affirme que l’appui budgétaire a également soutenu les mesures prises pour renforcer le cadre juridique et réglementaire du secteur des Tic pour cimenter la qualité de la gouvernance du secteur, améliorer la concurrence pour impulser la mise en œuvre des projets de la Stratégie Sénégal numérique 2025, faciliter les investissements publics et privés et, par conséquent, un meilleur accès des populations à Internet et à un coût qui devrait normalement baisser.

Enfin, poursuit Louise Cord, ce financement salue aussi les efforts visant à renforcer les fondements politiques, institutionnels et financiers de l'économie numérique. Louise Cord a saisi cette occasion pour encourager la poursuite des réformes. «Les performances de l’économie sénégalaise tant saluées par vos partenaires publics et privés lors du Groupe consultatif doivent vous encourager à poursuivre vos efforts dans l’avancée des réformes structurelles, telles que définies dans le Pse. En effet, le maintien des taux de croissance élevés de l’économie sénégalaise va nécessiter encore plus de rigueur pour éliminer les goulots d’étranglement restants dans ces secteurs clé et continuer à promouvoir la croissance inclusive », a souligné la directrice des opérations de la Banque mondiale.
Adou FAYE
La rédaction
Bailleurs de fonds


Nouveau commentaire :

Partenaires au développement | Bailleurs de fonds | Conseil des ministres | Economie
















Inscription à la newsletter