Marché interbancaire de l’Uemoa : Le volume hebdomadaire des opérations en baisse de 11,4% en avril

Mercredi 19 Juin 2019

Dans la dernière publication de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao) « Bulletin mensuel des statistiques –Avril 2019 » , on note une baisse de 11,4% du volume moyen des opérations sur le marché interbancaire de l’Uemoa.


Le Bulletin mensuel des statistiques de la Bceao a révélé ses données pour le mois d’avril. Selon cette publication consultée par le Journal de l’économie sénégalaise (Lejecos),  sur le marché interbancaire de l'Uemoa, le volume moyen hebdomadaire des opérations, toutes maturités confondues, est ressorti en baisse de 11,4% pour ressortir à 427,5 milliards en avril 2019.

«Le taux moyen pondéré de ces opérations s'est établi à 4,52%, contre 5,08% un mois plus tôt. Sur le marché à une semaine, le volume moyen des opérations a baissé de 4,6% pour ressortir à 319,0 milliards à fin avril 2019. Le taux d’intérêt moyen sur ce guichet s'est établi à 4,38% au cours de la même période, contre 5,05% le mois précédent », révèle la Bceao.

Selon le document, les données provisoires issues de l'enquête sur les conditions de banque laissent apparaître une légère hausse des taux d'intérêt débiteurs au cours du mois d'avril 2019. Hors charges et taxes, le taux moyen calculé à l'échelle de l'Union est passé de 6,61% en mars 2019 à 6,68% en avril 2019. Le taux moyen de rémunération des dépôts de la clientèle est ressorti à 5,26% en avril 2019, contre 5,16% relevé le mois précédent.

Au titre du marché monétaire régional, précise la même source, le montant moyen des soumissions sur le guichet hebdomadaire des adjudications est ressorti à 3.694,8 milliards en avril 2019, contre 4.209,8 milliards un mois plus tôt, soit une baisse de 12,2%. «Le montant moyen retenu au terme des adjudications est passé de 3.432,5 milliards en mars 2019 à 3.460,0 milliards en avril 2019. Le taux moyen pondéré sur le guichet hebdomadaire est ressorti à 3,58% en avril 2019 », ajoute la Bceao.

Concernant la politique monétaire, les principales banques centrales ont maintenu leurs taux directeurs inchangés pendant le mois d'avril 2019. Sur le marché des changes, la monnaie européenne s'est dépréciée, en rythme annuel, vis-à-vis du dollar américain (-7,1%), du yen japonais (-5,4%), de la livre sterling (-1,9%) et du yuan chinois (-1,3%).


Par ailleurs, la Bceao note que les cours du pétrole brut sur les marchés internationaux (moyenne WTI, BRENT, DUBAI), exprimés en dollar US, ont augmenté, en glissement annuel, de 3,0% en avril 2019, après une baisse de 2,9% enregistrée en mars 2019.

S'agissant des principales matières premières exportées par les pays de l'UEMOA, leurs cours se sont inscrits en baisse en avril 2019 par rapport à la même période de l'année passée. Il s'agit notamment de la noix de cajou (-44,5%), du café (-17,5%), du cacao (-11,1%), du coton (-5,9%) et de l'or (-3,5%). En revanche, les cours du caoutchouc sont ressortis en hausse de 17,7%.

Par rapport aux principaux produits alimentaires importés par les pays de l'Union, leurs cours se sont repliés de 7,0% en glissement annuel à fin avril 2019.

Les principaux indices boursiers ont enregistré des évolutions contrastées à fin avril 2019, par rapport à la même période de 2018. En effet, des hausses sont relevées pour le Nasdaq Composite (+14,6%), le Standard&Poor's 500 (+11,2%), le Dow Jones (+10,1%) et le CAC 40 (+1,2%). En revanche, des orientations à la baisse sont notées au niveau du DAX (-2,1%), du Footsie (-1,2%), du Nikkei 225 (-0,9%) et d'EuroStoxx 50 (-0,6%).
Adou FAYE
La rédaction
Finances & Banques


Nouveau commentaire :

Finances & Banques | Industrie | Service & distribution | Appels d'offres | Offres d'emploi | Portrait d’entrepreneur



Publicité














Inscription à la newsletter