lejecos



Publicité

La banque mondiale approuve un financement de 21 milliards de francs CFA au profit du Sénégal

Vendredi 20 Décembre 2013

Le Conseil des Administrateurs de la Banque mondiale a approuvé un financement de 42 millions de dollars, soit 21 milliards de francs CFA environ, qui aidera à offrir des services de santé et de nutrition essentiels à des milliers de femmes et d’enfants au Sénégal, notamment dans les ménages les plus pauvres du pays annonce un communiqué de la banque.


Le nouveau projet Santé et nutrition, qui s’appuie sur les progrès remarquables enregistrés au Sénégal dans la lutte contre la malnutrition chronique — permettra  selon le communiqué de s’attaquer à d’autres problèmes tels que l’insuffisance pondérale à la naissance et l’anémie ferriprive chez les femmes enceintes et les enfants. Il aidera également poursuit le communiqué à accroître le nombre d’accouchements médicalisés et la proportion de femmes enceintes qui passent au moins quatre visites médicales prénatales, ainsi qu’à élargir l’accès aux moyens de contraception modernes.
 Outre le crédit de 20 millions de dollars (9 milliards 600 millions de FCFA environ) accordé par la Banque mondiale par le biais de l’Association internationale de développement (IDA), précise-t-on dans le communiqué , le projet a reçu plus de 22 millions de dollars (10 milliards 500 millions de FCFA) de dons du Fonds fiduciaire pour l’innovation axée sur les résultats en matière de santé, qui est financé par le Royaume-Uni et la Norvège et vise à améliorer les résultats dans le domaine de la santé.
 Oumar Nourou
Bailleurs de fonds


Nouveau commentaire :

Partenaires au développement | Bailleurs de fonds | Conseil des ministres | Economie




Publicité















Inscription à la newsletter