Publicité

lejecos



Publicité

La Banque africaine de développement réfute les propos du Président de la Banque mondiale sur le profil de la dette de l'Afrique

Vendredi 14 Février 2020

La Banque africaine de développement a à cœur le développement du continent africain.
Dans plusieurs articles de presse, le président de la Banque mondiale, David Malpass, a récemment déclaré que certaines banques multilatérales de développement, dont la Banque africaine (https://www.AfDB.org) de développement, ont tendance à octroyer trop facilement des prêts et, ce faisant, à aggraver les problèmes d'endettement du continent.


La Banque africaine de développement réfute les propos du Président de la Banque mondiale sur le profil de la dette de l'Afrique


Ces propos sont inexacts et ne sont pas fondés sur des faits. Ils mettent en cause l'intégrité de la Banque africaine de développement, discréditent ses systèmes de gouvernance et insinuent à tort qu'elle fonctionne selon des normes différentes de celles de la Banque mondiale. Une telle idée va à l'encontre de l'esprit du multilatéralisme et de notre travail de collaboration.

Pour mémoire, la Banque africaine de développement est respectueuse de normes mondiales très élevées de transparence. Dans le rapport de 2018 de Publish What You Fund, notre institution a été classée 4e institution la plus transparente au monde.

La Banque africaine de développement exécute un solide programme de gouvernance dans ses pays membres régionaux. Ce programme porte essentiellement sur la gestion des finances publiques, une gestion meilleure et transparente des ressources naturelles, une gestion durable et transparente de la dette et la mobilisation des ressources intérieures. L'émission de financements en monnaie locale pour plusieurs pays a été effectuée sous notre égide, dans le but d'atténuer les effets liés aux risques de change, tout en aidant les pays à améliorer le recouvrement et l'administration des impôts, et en faisant appel aux fonds de pension et aux fonds souverains pour canaliser davantage de fonds vers le financement de programmes de développement, notamment dans le domaine des infrastructures.

La Facilité africaine de soutien juridique (ALSF) qu'abrite la Banque africaine de développement aide les pays à négocier les conditions de leurs redevances et taxes avec les sociétés internationales, ainsi que les conditions de leurs prêts non concessionnels auprès de certains bailleurs de fonds bilatéraux. Nous avons réussi à le faire avec beaucoup de succès.

Venons-en aux faits :

Dotée de ressources plus substantielles, la Banque mondiale a des opérations de bien plus grande envergure en Afrique que la Banque africaine de développement. Le montant des approbations de la Banque mondiale en faveur de l'Afrique en 2018 s'est élevé à 20,2 milliards d'USD, contre 10,1 milliards d'USD pour la Banque africaine de développement.

En ce qui concerne le Nigeria et l'Afrique du Sud, l'encours des prêts de la Banque mondiale au titre de l'exercice 2018 pour ces deux pays s'élevait respectivement à 8,3 milliards d'USD et 2,4 milliards d'USD. En revanche, l'encours des prêts du Groupe de la Banque africaine de développement au Nigeria et à l'Afrique du Sud s'élevait respectivement à 2,1 milliards d'USD et 2 milliards d'USD pour le même exercice.

Pour ce qui est des pays décrits comme étant « lourdement endettés », notre Banque reconnaît et suit de près la tendance à l'aggravation de la dette. Toutefois, il n'existe pas de risque systémique de surendettement.

Selon les Perspectives économiques en Afrique 2020, au 30 juin 2019, la dette publique totale du Nigeria se chiffrait à 83,9 milliards d'USD, en hausse de 14,6 % par rapport à l'année précédente. Cette dette représentait 20,1 % du PIB, contre 17,5 % en 2018. Sur le montant total de la dette publique, la dette publique intérieure s'élevait à 56,7 milliards d'USD, tandis que la dette publique extérieure était de 27,2 milliards d'USD (soit 32,4 % de la dette publique totale). La dette publique de l'Afrique du Sud était estimée à 55,6 % du PIB en 2019, contre 52,7 % en 2018. L'Afrique du Sud contracte l'essentiel de ses emprunts au niveau national, la dette publique extérieure ne représentant que 6,3 % du PIB du pays.

Les banques de développement continuent de jouer un rôle essentiel dans les efforts de développement et dans les aspirations des pays en développement, plus particulièrement en Afrique.

Vu l'ampleur des besoins en financement du continent africain, l'aide au développement que fournissent la Banque africaine de développement, la Banque mondiale et d'autres partenaires de développement reste d'une importance vitale, et les appels se font pressants pour que ces institutions en fassent encore davantage.

Les prêts, les conseils stratégiques et les services de conseil de ces institutions de développement dans leurs régions respectives sont souvent coordonnés et offrent aux pays en développement un bien meilleur rapport qualité-prix que les autres sources de financement. Forte de sa note AAA, la Banque africaine de développement obtient des financements à des conditions très compétitives et les rétrocède à ses pays membres régionaux à des conditions favorables. Conjugué à d'autres mesures visant à garantir que les fonds sont utilisés aux fins prévues, ce mécanisme aide les pays membres régionaux à financer le développement par l'emprunt de la manière la plus responsable et la plus durable possible.

Quant à la nécessité d'une meilleure coordination des prêts et le respect continu de normes de transparence élevées, la Banque africaine de développement coordonne les activités de prêt, en particulier ses prêts au secteur public à l'appui des réformes, en étroite collaboration avec les institutions financières internationales sœurs (notamment la Banque mondiale et le FMI). Elle se base notamment sur les analyses de viabilité de la dette (AVD) du FMI et de la Banque mondiale pour déterminer la composition de son aide financière aux pays à faible revenu, ainsi que sur des approches institutionnelles communes pour remédier aux vulnérabilités de la dette dans les pays relevant du Fonds africain de développement (FAD) et de l'Association internationale de développement (IDA).

En outre, les économistes pays de la Banque africaine de développement participent pleinement aux missions régionales et nationales du FMI au titre de l'article 4. Contrairement à ce qu'on a laissé entendre, il ne s'agit là que de quelques exemples concrets de la coordination historique et continue entre les banques multilatérales de développement, les IFI et les partenaires de développement. La Banque africaine de développement a à cœur le développement du continent africain. Elle a tout intérêt à suivre de près les facteurs et les tendances de la dette des pays africains, car elle les soutient dans leurs efforts pour améliorer la qualité de vie des populations africaines.

Nous estimons que la Banque mondiale aurait pu explorer d'autres cadres existants pour discuter, entre banques multilatérales de développement, des questions liées à la dette. La déclaration générale du président du Groupe de la Banque mondiale laissant penser que la Banque africaine de développement contribue à l'endettement des pays africains et que ses normes de prêt sont moins strictes est tout simplement fallacieuse et inexacte.
 
La rédaction
Actu-Economie



1.Posté par dossou dossou le 18/02/2020 17:30
Bonjour, je suis Louis ADOLPHE de Toulouse et j'ai 39 ans, si mes écrits vous parviennent sachez qu'il existe encore de vrai Maître marabout en Afrique. Ma femme étant partie depuis bientôt 1 ans 6 mois avec nos deux enfants, je me suis posé la question à savoir si es nécessaire de prendre ou pas contact avec un marabout qui pratique la magie pour la faire revenir . Et puis au bout de deux semaines de réflexion je me suis enfin résolu à contacter Mr voyant DOSSOU sur sa page internet que j'ai découvert sur un site, pour savoir s'il pouvait faire quelque chose pour moi pour que ma femme revienne à moi. Maître DOSSOU m'a beaucoup aidé en me conseillant à tenir jusqu'à ce qu'elle revienne enfin grâce à ses rituels de retour de l’être aimé. Je ne pourrai jamais assez le remercier alors je témoigne ici pour que vous n'hésitiez pas vous aussi, même si vous êtes septiques, et que vous n'y croyez pas je vous le dis: qui ne tente rien n'a rien et pour moi ça a marché ! MERCI maître marabout DOSSOU
CONTACTE DU MAÎTRE DOSSOU
E-mail: dahvaudounon@live.fr
Tel/ Whatsapp: +229 68 60 11 72
Site web: https://www.medium-voyant-retour-affectif.com/

2.Posté par Grand Maître Marabout du ciel le 18/02/2020 19:29
Maintenir Votre Mari (e) durant Toute ça vie
 Ce produit est très efficace et lutte contre la trahison dans votre
 couple, il suffit que vous mettiez dans le vagin pour la femme ou sur
 le pénis pour l’homme. Conçu à base des plantes médicinales rare a
 trouver qu'au BÉNIN dont vous ne pouvez rien compris des détails si
 vous n’êtes pas du domaine spirituel.
 le produit utilisé une seule fois avec votre partenaire, et de faire
 l’amour avec votre aimé et vous verrez que ce dernier ne pourrait
 plus se passer de vous, seul votre sexe sera le plus doux à son égard
 pire seul votre sexe satisfera son envie. Avec ce produit vous
 emprisonnerez votre partenaire pour toujours. Vous seriez pour lui
 l’unique qu’il ou elle aimerait et ne pourra jamais regarder ailleurs
 Produits mystique sans aucun effet négatifs; ni sur la femme, ni sur
 l’homme, et 100% efficace
 voici mes contacts
CONTACT:

SiteWeb: http://maraboutduciel.unblog.fr
SiteWeb: https://maraboutmekpo.wixsite.com/mage-retour-affectif
SiteWeb: http://www.maitrebognon.over-blog.com
SiteWeb: http://maraboutduciel-retour-affectif.wifeo.com
SiteWeb: https://maraboutvoyantduciel.blogspot.com
Tél: 00229 95 80 88 68
(Joignable aussi sur Wathsapp)
Témoignage: https://www.youtube.com/watch?v=QJ-tNUtOXLk

Nouveau commentaire :

Actu-Economie | Entreprise & Secteurs | Dossiers | Grand-angle | Organisations sous-régionales | IDEE | L'expression du jour



Publicité















Inscription à la newsletter