Publicité

lejecos




France-Umoa : Retour sur l’historique des négociations qui ont abouti à l’accord qui met fin au Franc CFA

Vendredi 22 Mai 2020

Le Conseil des ministres français a adopté en sa session du mercredi 20 mai 2020, le Projet de loi autorisant l’approbation de l’accord de coopération entre le gouvernement de la République française et ceux des Etats membres de l’Union monétaire ouest-africaine (Umoa). Le journal de l’économie sénégalaise (Lejecos) refait ainsi un passage de l’historique de cet accord signé le 21 décembre 2019.


Au cours de l’année 2019, les autorités de l’Umoa ont fait part de leur souhait de voir évoluer le fonctionnement de leur coopération monétaire avec la France. L’objectif était de parvenir à une réforme participant à la modernisation de l’Umoa, mais aussi facilitant son extension progressive aux sept autres pays de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao).
 
Les développements intervenus au sein de la Cedeao montrent en effet une volonté politique de poursuivre le processus de création d’une monnaie unique au sein de la sous-région, officiellement lancé en 1983, en se fixant un objectif de mise en œuvre en 2020.
 
Les discussions entre la France et ses partenaires africains de l’Umoa ont abouti alors à une proposition commune de réforme des instances et du fonctionnement de la coopération avec la France suivant quatre axes : le changement de nom de la devise, les autorités de l’Umoa indiquant leur souhait de passer du « franc Cfa » (XOF) à l’« Eco»; la suppression de l’obligation de centralisation des réserves de change sur le compte d’opérations au Trésor français; le retrait de la France des instances de gouvernance de la Zone et la mise en place concomitante de mécanismes ad hoc de dialogue et de suivi des risques (notamment reporting, échanges et rencontres techniques).
 
La signature, le 21 décembre 2019 de l’accord de coopération entre les gouvernements des États membres de l’Umoa et celui de la République française, dont la ratification est soumise à l’autorisation du Parlement, est la concrétisation de cette proposition. Cet accord viendra remplacer alors celui existant de 1973. Il sera complété courant 2020 par une convention de garantie, texte technique d’application, qui sera conclue avec la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (Bceao).
Bassirou MBAYE
 
La rédaction
Actu-Economie



1.Posté par maitre gosso le 22/05/2020 11:34
JE SUIS UN GRAND SAUVEUR DANS LE MONDE ET EN AFRIQUE.
Je résous tous les problèmes même les cas les plus désespérés.
voici mes spécialités :
_Désenvoutement._Tarots divinatoires.
_Problèmes de femmes un d'homme.
_Problèmes de travail ainsi que d'argent..
_Rituel être amoureux de quelqu'un ou quelqu'une pour être heureux .
_Réussir sa vie en générale et être heureux éternellement
_Guérison de l’impuissance sexuelle
_Protège contre n'importe quel accident_Contre sorcellerie
_Avoir facilement de travail et briser totalement les chaîne de Chômage
_Etre aimer au travail par le directeur et les clients
_Avoir d’enfant et être heureux éternellement dans le couple
_Rituel de retour de vos partenaires quelque soit la duré de votre séparation.
_Rituel de chance pour tout vos problèmes de vie.
_La réconciliation de votre couple qui vous à quitté quelque sois la duré de votre séparation.
_Faire garder votre couple pour vous jusqu'à éternité de votre vie.
_Le grand retour d'affection de vos partenaire qui vous quitté quelque sois la duré de votre séparation.
_Avoir vite vos permis de conduit avec des rituels rapides.
_Avoir vite vos diplôme d'étude et réussit à tout les examens d'étude de fin d’année avec des rituels rapide .
_faire révenir un etre humain c'est rapide, avoir une bonne rélaction
Veuillez bien vouloir me contacter si vous êtes dans le besoin, je suis aussi prêt a vous aider quelque soit le problème que vous avez.
Grand Voyant Marabout


CONTACT MAITRE Dahvodoun Gosso

Téléphone personnel/whatsap: +229 60 00 53 91

E-mail personnel: maitre.gosso@hotmail.com

Site https://www.mediumvoyantmagic.com/

2.Posté par Ass Sokhna Sock le 22/05/2020 14:55 (depuis mobile)
Je me pose la question,pourquoi la France ne peut pas laisser L'Afrique tranquille

Nouveau commentaire :

Actu-Economie | Entreprise & Secteurs | Dossiers | Grand-angle | Organisations sous-régionales | IDEE | L'expression du jour



Publicité














Inscription à la newsletter