Publicité

lejecos



Publicité

Economie : Plaidoyer pour une meilleure articulation entre inclusion économique et protection sociale

Jeudi 7 Août 2014

M. Serigne Moustapha Sène, adjoint au directeur de la prévision et des études économiques (DPEE) a plaidé jeudi à Dakar pour une meilleure articulation entre inclusion économique et protection sociale au Sénégal.


Il faisait une communication sur le thème « L’inclusion économique et la protection sociale dans la stratégie d’émergence du Sénégal ». C’était à l’occasion du Point économique du mois d’août 2014 organisé par la DPEE dénommée Point économique. Par inclusion économique, M. Sène entend l’égalité devant les opportunités (accès aux marchés et aux ressources, cadre concurrentiels non biaisés) pour les ménages et les entreprises. A ce titre, il émis un certain nombre de piste pour arriver à une articulation entre inclusion économique et protection sociale au Sénégal. Selon lui, il est nécessaire d’avoir un dispositif pérenne de suivi des impacts de l’inclusion sur la croissance et de la protection sociale sur les standards de vie. « Il faut également renforcer les mécanismes privés et communautaires de protection sociale dans le pays », suggère-t-il encore. Toujours selon M. Sène, il est important de concentrer les interventions des pouvoirs publics autour des populations les plus pauvres et vulnérables, sans compter de bien identifier les groupes de ménages les plus exposés aux risques.
Serigne Moustapha Sène note des progrès concernant les mutuelles de santé au Sénégal avec  80 mutuelles fonctionnelles en 2003 et 237 en 2011. Néanmois, il a déploré la timidité de la protection sociale au Sénégal où les systèmes formels d’assurance maladie sont réservés aux ménages dont le chef travaille dans le secteur moderne. Ce qui donne un taux de couverture de 20% de la population.
El Hadj Diakhaté
 
Economie

Partenaires au développement | Bailleurs de fonds | Conseil des ministres | Economie




Publicité















Inscription à la newsletter