Bassirou Samba Niasse, Secrétaire général du ministère des Finances : « Le lancement du Diaspora Bonds BHS 6,25% 2019-2024 va contribuer au renforcement de l’inclusion financière »

Mardi 21 Mai 2019

Prenant part au lancement de l’emprunt obligataire « Diaspora Bond BHS 6,25% 2019-2024 », le secrétaire général du ministère des Finances et du Budget a salué le dynamisme de la Banque de l’habitat du Sénégal (Bhs). «En décidant de procéder à la première émission d’obligations Diaporas dans l’Uemoa, la Bhs marque un tournant décisif de son parcourt sur le marché financier régional. Elle a balisé de nouveaux chemins de la finance de marché au Sénégal et également de la sous-région.


Aujourd’hui force est de constater que le marché financier régional est devenu un formidable outil de développement de nos économies, un réel facteur d’intégration de notre zone », a déclaré Bassirou Samba Niasse.

«Même si les progrès sont manifestes et indéniables et que les conditions  de sécurisations  de l’épargne des souscripteurs constituent la règle d’or de crédibilité d’un marché financier, nous nous réjouissons du lancement de cette première opération de Diaspora Bonds.

Une évolution majeure tant attendue qui contribuera sans nul doute au renforcement de l’inclusion financière et au renforcement des capacités d’épargne des particuliers  autant de la Diaspora que de l’Uemoa, ce qui complétera certainement les efforts des gouvernements pour gagner la bataille de l’émergence et du développement », a ajouté M. Niasse.

Il reste convaincu que l’un des enjeux majeurs pour le développement de notre marché financier relève de l’inclusion financière pour une meilleure canalisation de l’épargne dans un contexte d’une épargne intérieur encore faible corollaire d’un taux de bancarisation plutôt modeste aux alentours de 20%.
Il a souligné qu’au Sénégal le taux d’épargne intérieur brut en terme nominal est passé de 12% en 2016 à 14,4% en 2017.

Selon lui, il apparait dès lors que la mobilisation de l’épargne à travers le marché financier régional permettra à nos Etats  et à nos entreprises publiques comme privées de disposer de plus de possibilités pour lever des ressources nécessaires au financement des besoins d’investissements.
Il n’a pas manqué de féliciter  Bocar Sy , directeur général de la Bhs  et  l’ensemble de ses collaborateurs pour leur présence constante aux côtés  de l’Etat du Sénégal.
Djibril Dieng
La rédaction
Actu-Economie


Nouveau commentaire :

Actu-Economie | Entreprise & Secteurs | Dossiers | Grand-angle | Organisations sous-régionales | IDEE | L'expression du jour



Publicité














Inscription à la newsletter