Publicité

lejecos



Publicité

Banque ouest africaine de développement : Fitch révise la perspective de la notation de négative à stable

Mardi 23 Novembre 2021

L’agence internationale de notation Fitch a révisé la perspective de la notation de la Banque ouest africaine de développement (Boad) de négative à stable et a confirmé sa note à BBB.


Selon un communiqué de presse, elle explique cette révision par le renforcement de la capacité de soutien de ses actionnaires avec le rehaussement des notations de la Côte d’Ivoire, de B+ à BB- en juillet 2021, et du Bénin, de B à B+ en octobre 2021, dans un contexte d’amélioration des perspectives macroéconomiques.

«Pour rappel, La perspective de la Boad avait été revue de stable à négative en mai 2020 pour refléter le risque de dégradation de la France, actionnaire de la Boad aux côtés des Institutions et pays membres de l’Uemoa. Fitch souligne désormais qu’une dégradation de la notation de la France n’aurait pas d’impact sur la notation de la Boad, toutes choses étant égales par ailleurs », lit-on dans le document.

Selon la même source, la notation de crédit intrinsèque de la Boad reste inchangée à BB+, reflétant les fondamentaux solides de la banque. Parmi les facteurs expliquant cette notation, Fitch souligne notamment le soutien fort des actionnaires, des niveaux de capitalisation et de liquidité adéquats avec une bonne couverture de la dette de court terme par des actifs liquides ainsi qu’un accès avéré aux marchés de capitaux. La décision de Fitch confirme la solidité financière et la résilience de la Boad face à la crise de la Covid-19.

L’Institution se félicite de cette amélioration de sa notation qui intervient à point nommé alors qu’en dépit des restrictions imposées par la situation sanitaire, elle met en œuvre depuis janvier 2021, son nouveau plan stratégique pour la période 2021-2025, appelé « Plan Djoliba ».

Ce dernier, porte en son sein une approche visant à renforcer sa capacité d’intervention au profit des Etats et du secteur privé de l’Uemoa au cours des cinq prochaines années par une nécessaire augmentation du capital et un recours à des outils d’optimisation de son bilan.

Cette nouvelle est un motif de fierté pour l’ensemble des collaborateurs de la Boad qui y voient la récompense des efforts fournis au quotidien pour préserver et renforcer les fondamentaux de l’Institution et son statut que lui confère sa réputation d’être une des Institutions de financement du développement les mieux notées
d’Afrique.

Le Président Serge Ekué, en réaction à cette révision de perspective de la notation de l’Institution : « Nous nous réjouissons pour cette bonne nouvelle qui est la conséquence de la bonne tenue de nos comptes, de la pertinence de notre vision pour la région et d’un effet collatéral positif de la révision des notations du Bénin et de la Côte d’Ivoire combinée à la réévaluation de l’impact de la révision de la notation de la France sur notre Institution.

Le soutien de nos actionnaires et en particulier de nos Etats est le socle de notre crédibilité et je tiens ici et de façon solennelle à remercier chacun d’entre eux pour leur indéfectible soutien. Ces nouvelles perspectives ouvrent le champ aux réformes en cours dont la principale est celle de l’augmentation du capital de l’Institution sur laquelle nous travaillons d’arrache-pied depuis de longs mois ».

Adou Faye 
 
Finances & Banques


Nouveau commentaire :

Finances & Banques | Industrie | Service & distribution | Appels d'offres | Offres d'emploi | Portrait d’entrepreneur




Publicité















Inscription à la newsletter