BRVM : La Société Ivoirienne de Banque achève le premier trimestre de l’année 2019 avec des performances en baisse par rapport à la même période en 2018

Mardi 21 Mai 2019

Selon le rapport d’analyse boursière de Bloomfield Investment Corporation, une agence de notation panafricaine spécialisée dans l’évaluation du risque de crédit, basée à Abidjan, la Bourse régionale des valeurs mobilières (Brvm) a terminé la semaine du 13 au 17 Mai en baisse, en affichant 157,71 points pour l’indice BRVM 10 (-2,55%) et 166,61 points pour l’indice BRVM Composite (-2,23%).


BRVM : La Société Ivoirienne de Banque achève le premier trimestre de l’année 2019 avec des performances en baisse par rapport à la même période en 2018
La capitalisation boursière du marché des actions s’établit à 4 962 milliards de francs CFA. Les transactions en valeur du marché des actions s’établissent à 1 240 millions de francs CFA en fin de semaine, portées principalement par les secteurs « Services Publics » (66%) et « Finances » (13%).
Le titre CFAO CI réalise la plus importante progression du marché avec un gain de 10,48%, tandis que le titre SMB CI affiche la plus forte baisse avec une chute de 18,18%.

Sur le marché des matières premières, les cours de l’huile de palme et du caoutchouc confirment leur reprise (respectivement +6,72% et +3,49%) tandis que le cours du café poursuit sa baisse (-2,10%).
La Société Ivoirienne de Banque achève le premier trimestre de l’année 2019 avec des performances en baisse par rapport à la même période en 2018. Son produit net bancaire baisse de 554 millions FCFA pour s’établir à 15,8 milliards FCFA à fin mars 2019 en liaison, selon l’établissement, avec le recul de 28% des activités de marché et la hausse de 6% des charges d’exploitation.

La régression du résultat brut d’exploitation (-23%) qui s’ensuit entraine le repli de 19,8% du résultat net provisoire de la banque. Ce dernier affiche 5,9 milliards FCFA au 31 mars 2019, contre 7,4 milliards FCFA à fin Mars 2018.

Pour le second trimestre 2019, la SIB compte mettre en œuvre un plan de développement de ses activités, lequel pourrait conduire au rehaussement de son produit net bancaire. Sur le marché boursier, le cours de l’action SIB chute pendant le mois de janvier 2019, avant d’afficher une tendance globalement haussière entre les mois de février et de mai 2019. En effet, le prix du titre est de 2 860 FCFA à la clôture de la session du 17 mai, contre 2 700 FCFA à l’entame de l’année, soit une progression de 5,93%.
Cette situation pourrait selon l’économiste en chef,  s’expliquer par la publication des bons résultats enregistrés par la banque au cours de l’exercice 2018, malgré les soubresauts survenus dans le secteur du cacao. Pour que cette bonne évolution du cours du titre se maintienne, la réussite des actions de développement prévues par la banque (qui devraient consacrer une hausse des résultats) s’avérera nécessaire.
Amadou Idrissa Dia
La rédaction
BRVM


Nouveau commentaire :

Assurance | Environnement | Energie | BRVM | Santé | NTIC | Transport | Tourisme & Pêche | Agriculture & Elevage | Commerce | Education
















Inscription à la newsletter