Publicité

lejecos



Publicité

Activités touristiques : « La relance est sur la bonne voie » (Mamadou Racine Sy)

Vendredi 13 Mai 2022

Le président de la Fédération des organisations patronales de l’industrie hôtelière du Sénégal (Fopits) déclare que la relance du tourisme est sur la bonne voie. Mamadou Racine Sy souligne également que les professionnels de l’hôtellerie sont satisfaits des mesures prises par l’Etat pour sauver leur secteur des conséquences de la Covid-19.


 « Nous sommes sur la bonne voie et sommes satisfaits de la rencontre avec la tutelle, pour nous entendre sur un certain nombre de préoccupations relatives à la relance du secteur », a dit hier Mamadou Racine Sy.

Le président de la Fopits qui s’exprimait en marge d’une réunion des membres avec le ministre du tourisme et des transports aériens, Alioune Sarr, ajoute que « c’est réjouissant que notre cri du cœur ait été entendu pour la relance effective du secteur ».
Pour lui, le fonds de 15 milliards de francs Cfa mis par l’Etat à la disposition des professionnels du tourisme durant la pandémie de Covid-19 leur a permis de survivre à la crise sanitaire.

En avril 2021, l’Etat a également mis un « crédit hôtelier » à la disposition des professionnels de ce secteur pour les aider à financer leurs activités. Mais, souligne-t-il tout de même, « il y a eu des problèmes dans la mobilisation » de ces ressources.

En ce sens, il faut rappeler que deux établissements financiers avaient été choisis pour répartir 50 milliards de francs Cfa entre les professionnels de l’industrie hôtelière, mais, soutient M. Sy, « pas plus de 9 milliards ont été décaissés ». 

A l’en croire, une vingtaine de dossiers sur près de 400 au total ont été traités. « Il fallait discuter avec le ministre, avec ses collaborateurs et les responsables des banques pour trouver une solution rapidement », fait-il savoir.

« Les discussions ont été houleuses, mais nous sommes arrivés au résultat escompté. C’est tout à l’honneur du ministre qui nous a écoutés et compris. Nous repartons sur de nouvelles bases pour nous mettre sur la voie de la relance (…) du tourisme », confie Mamadou Racine Sy. 

D’après le président de la Fopits, « beaucoup d’acteurs du tourisme ont dû renoncer aux financements proposés par l’Etat à cause de ces garanties exorbitantes demandées aux professionnels » de l’industrie hôtelière.

Le président de la Fopits dit, enfin, louer les mesures prises par le président de la République en vue de la relance du tourisme.
Bassirou MBAYE
Tourisme & Pêche

Assurance | Environnement | Energie | Santé | BRVM | NTIC | Transport | Tourisme & Pêche | Agriculture & Elevage | Commerce | Education




Publicité















Inscription à la newsletter