Riz parfumé : Une augmentation de 3,2% du prix observée en avril 2019

Mercredi 12 Juin 2019

La Direction de la prévision et des études économiques (Dpee), a publié une étude sur «l’Evolution des cours des matières premières en avril 2019».
Selon la Dpee, les prévisions du département américain de l’agriculture (Usda), pour la nouvelle campagne 2019-2020, tablent sur une offre mondiale de céréales de 3498,2 millions de tonnes (Mt), soit une hausse de 1,1% par rapport aux estimations de la campagne 2018-2019.


Pour leur part, les prévisions de la demande mondiale de céréales se sont situées à 2689,3 Mt pour la campagne 2019-2020, soit une augmentation de 2,9% comparativement aux estimations de 2018-2019. La même source signale qu’au mois d’avril 2019, les cours respectifs du riz indien (25% brisure), du blé tendre (SRW), du maïs argentin et de l’huile d’arachide se sont repliés tandis que ceux du riz thaïlandais (25% brisure), du sucre, des huiles de palme et de soja ainsi que du Brent se sont renforcés.

«En mai 2019, l’USDA a estimé l’offre mondiale de riz à 668,3 Mt pour la campagne 2019-2020, en hausse de 1% par rapport aux estimations de la campagne 2018-2019.

La demande mondiale de riz, estimée à 496,1 Mt pour la campagne 2019-2020, progresserait aussi, de 0,8%, comparativement aux estimations de 2018-2019.

Au mois d’avril 2019, les cours des variétés de riz indienne et thaïlandaise (25% brisure) ont évolué en sens inverses », lit-on dans le document parcouru par le Journal de l’économie sénégalaise (Lejecos).

Concernant le riz indien, les cours ont reculé de 1,9%, en rythme mensuel, en raison de la forte concurrence du riz en provenance de la Chine sur les marchés africains. Les cours du riz thaïlandais ont, par contre, progressé de 1,5% sur la période.

Sur les quatre premiers mois de 2019, les cours des riz indien et thaïlandais (25% brisure) ont reculé respectivement de 6,6% et 4,7% comparativement à la même période de 2018.

Sur le marché local, en avril 2019, les prix du kilogramme de riz parfumé et celui du riz brisé ordinaire ont respectivement augmenté de 3,2% et 1,6% pour s’échanger à 425 FCFA et 298 FCFA.
Adou FAYE
La rédaction
Actu-Economie


Nouveau commentaire :

Actu-Economie | Entreprise & Secteurs | Dossiers | Grand-angle | Organisations sous-régionales | IDEE | L'expression du jour
















Inscription à la newsletter