Publicité

lejecos




Riposte au Covid-19 : La Bnde met à la disposition du ministère de la Santé un montant de 100 millions de FCFA

Mardi 24 Mars 2020

« Travailler ensemble pour le bien commun de la population et en donnant à tous les moyens de contribuer à la lutte contre le Coronavirus »


Le Sénégal fait partie des pays africains les plus touchés par le Coronavirus avec au compteur 67 cas, derrière le Maroc (109), l’Algérie (201), l’Afrique du sud (274) et l’Egypte (327). Le nombre de cas confirmés par les autorités sanitaires sénégalaises a rapidement augmenté. La particularité de ce virus est le changement de son mode de transmission devenu malheureusement plus dangereux et plus virulent. Le Sénégal a élaboré un plan de contingence suivant l’évolution de la pandémie pour un montant de 64 milliards de FCFA. L’Etat a également mis en place un Fond de Riposte et de Solidarité contre les effets du COVID-19 dénommé « FORCE-COVID-19 » et un comité de croissance et de veille économique COVID-19.
 
La Banque Nationale pour le Développement Economique (BNDE), instrument de financement sénégalais, a été mis en place avec l’instruction de se rapprocher des acteurs économiques en adoptant une politique de finance inclusive, mais aussi des populations du territoire.
 
C’est dans cette perspective que la Banque s’est dotée d’un plan d’action en faveur des secteurs sociaux les plus importants du Sénégal, comme la Santé et l’Education. Ces derniers ont en effet, vu l’intervention de la BNDE dans le financement des acteurs économiques qui s’y opèrent, en plus de l’aide financière qu’elle leur apporte depuis le début de ses activités en 2014.
La BNDE, rappelons-le, en sa qualité de banque nationale, a entre autres missions, de participer au développement durable du Sénégal et la Santé, qui est un secteur primordial. La Banque a pleinement conscience des enjeux difficiles auxquels sont confrontés les systèmes de santé aujourd’hui. Elle tente donc :
  • De renforcer la disponibilité des médicaments essentiels et vitaux,
  • De résoudre les inégalités qui touchent les différents groupes de la population en matière d’accès aux services et soins de santé,
  • D’avoir de plus en plus recours à des technologies médicales coûteuses mais aussi vitales, ou encore de faire face au déficit de moyens logistiques
Ainsi, pour répondre à l’appel des autorités sénégalaises pour un renforcement des moyens de prévention et d’éradication du COVID-19, la BNDE a pris l’engagement de contribuer à cette lutte nationale en mettant à la disposition du Ministère de la Santé et de l’Action Sociale ce Mardi 24 Mars 2020, une somme à hauteur de 100 millions de FCFA. Cette contribution qu’elle espère être adéquate et qui permettra d’acquérir le dispositif nécessaire et le mieux adapté aux besoins actuels du secteur de la Santé et qui de plus assurera le bon fonctionnement des structures sanitaires du Sénégal.
 
M. Thierno Seydou Nourou Sy, Directeur Général de la BNDE a d’ailleurs mentionné :« Ce geste, grâce à l’appui de l’ensemble des Administrateurs de la BNDE a pu être réalisé pour marquer notre effort de solidarité et de soutien dans la lutte du Coronavirus, c’est avec un immense honneur que nous remettons ce chèque symbolique qui représente notre participation, au Ministre de la Santé et de l’Action Sociale, M. Abdoulaye DIOUF SARR et plus précisément au Fond de Riposte et de Solidarité contre les effets du COVID-19 la « FORCE-COVID-19 » »
 
La BNDE reconnaît que les sénégalais et sénégalaises doivent agir ensemble pour ralentir la propagation du virus et prendre soin les uns des autres. Même si la situation a été qualifiée de pandémie, il est toujours possible de se mobiliser avec l’engagement de la population. La lutte contre la pandémie du COVID-19 est certes un défi national commun. En outre, l’implication de tout un chacun est essentiel dans cet effort massif pour ainsi assurer la sécurité du pays, afin de combattre au mieux la propagation du virus.
 
Depuis sa création en 2014, la BNDE a accompagné et apporté son soutien au secteur de la santé :
  • Par l’accompagnement pour l’acquisition de l’appareil de radiothérapie de l’Hôpital Le Dantec d’un coût de 5 milliards de FCFA
  • Par l’accompagnement en investissements de différents acteurs de la Santé pour un montant global d’environ 3 milliards de FCFA
  • Par le financement de la constitution ou le renforcement de stock de près de 50 pharmacies par la mise en place de lignes de fonctionnement et de crédits d’équipements
 
Ainsi, la Banque a réaffirmé sa volonté à accompagner ce secteur clé, par cette contribution et souhaite d’une part vivement une amélioration continue du dispositif de santé et d’une autre part, croit sincèrement au travail d’équipe pour relever ce défi pour enfin vaincre le fléau du Coronavirus.
Par conséquent, depuis le début de la pandémie, la BNDE en sa qualité de Banque responsable amis à la disposition de sa clientèle, toutes les mesures de préventions nécessaires pour assurer leur sécurité au sein de ses agences conformément aux directives des autorités publiques.
 
« Tous ensemble pour lutter contre la propagation du COVID-19… »
La rédaction
Actu-Economie


Nouveau commentaire :

Actu-Economie | Entreprise & Secteurs | Dossiers | Grand-angle | Organisations sous-régionales | IDEE | L'expression du jour



Publicité














Inscription à la newsletter