Publicité

lejecos



Publicité

Retenu pour contribuer à l’élaboration du rapport Spotlight 2021 de l’Unesco : Le Sénégal offre son expérience pour l’achèvement d’une éducation de base universelle

Mardi 23 Novembre 2021

Le Consortium pour la recherche économique et sociale (Cres) et la Direction de la planification et de la réforme de l’éducation du ministère de l’éducation nationale du Sénégal ont organisé un atelier de validation des enjeux actuels de l’éducation élémentaire au Sénégal. La rencontre qui s’inscrit dans le cadre de l’élaboration du rapport Spotlight de l’Unesco s’est tenue au siège du ministère à Diamniadio, le mardi 16 novembre 2021.


Le Sénégal fait partie des quatre pays choisis par l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco) pour fournir des données probantes qui contribueront à l’élaboration du rapport de Spotlight 2021. En ce sens, le Cres a été retenu pour préparer le rapport du Sénégal en partenariat avec le ministère de l’éducation nationale.

Dans ce cadre, le Consortium a mené une revue de littérature qui fournit une analyse factuelle des efforts déployés par le Sénégal pour assurer l’achèvement de l’éducation de base universelle et la réalisation des résultats d’apprentissage fondamentaux.  
Selon le Cres, l’objectif général de l’atelier était de recueillir les avis d’experts sur les enjeux de l’éducation de base au Sénégal au cours de la décennie 2021 et les solutions pouvant conduire à un accès universel à une éducation primaire complète de qualité.  

A l’en croire, l’atelier visait, plus spécifiquement, à valider l’analyse développée à travers la revue de littérature du Cres et parvenir à un consensus sur les questions prioritaires pour le pays ; à recevoir les idées des participants et organiser des discussions collaboratives pour générer des hypothèses sur les obstacles et, enfin, à identifier les solutions possibles et les domaines d’intervention pour la validation et l’exploitation sur le terrain.

L’atelier a réuni en présentiel et en ligne plusieurs structures au niveau national dont la Coalition des organisations pour la défense de l’éducation publique (Cosydep), le G7 qui regroupe les syndicats d’enseignants les plus représentatifs du primaire et du secondaire, l’Union des parents d’élèves et étudiants du Sénégal (Unapees), le Conseil des acteurs et partenaires de l’enseignement privé (Capep), etc. et les partenaires techniques et financiers comme l’Unesco, l’Unicef, l’Usaid et l’Agence japonaise de coopération internationale (Jica).

Bassirou MBAYE
Actu-Economie


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Actu-Economie | Entreprise & Secteurs | Dossiers | Grand-angle | Organisations sous-régionales | IDEE | L'expression du jour




Publicité















Inscription à la newsletter