lejecos



Publicité

Ressources minières : Vers une harmonisation des politiques

Mardi 22 Septembre 2015


Du 6 au 7 octobre prochain se tiendra à Dakar à l'Institut Africain de Développement Economique et de Planification (IDEP), le Dialogue de haut niveau sur les politiques harmonisées de gestion des ressources naturelles en Afrique de l'Ouest. Les participants à cette rencontre discuteront sur la problématique de la prise en compte effective de la Vision Minière Africaine (VMA), des Directives de la CEDEAO et des Normes et Principes de l'ITIE dans les principaux documents de politiques, lois et règlementation miniers des pays de l'espace CEDEAO.


Ressources minières : Vers une harmonisation des politiques
En matière de politique minière, les pays ouest africains veulent parler le même langage. Ce qui explique la rencontre sur le Dialogue de haut niveau sur les politiques harmonisées de gestion des ressources naturelles en Afrique de l'Ouest, organisée par la Commission Economique des Nations Unies pour l'Afrique (ECA).
La rencontre qui se tiendra à Dakar, rassemblera des experts des ministères en charge des mines et ressources naturelles des États membres de la CEDEAO, des responsables pays de l'Initiative pour la Transparence dans l'Industrie Extractive (ITIE), etc.
L'examen d'un rapport d'étude sur l'état de la mise en œuvre effective de la Vision Minière Africaine (VMA), des Directives de la CEDEAO et des Normes et Principes de l'ITIE dans les principaux documents de politiques, lois et règlementation miniers des pays de l'espace CEDEAO devrait constituer l'un des principaux axes fondamentaux des discussion qui meubleront les deux jours de travaux dans la capitale de la Teranga.
De même, les participants se pencheront globalement sur les contraintes et défis majeurs qui empêchent les pays africains de parvenir à une parfaite prise en compte des principes de ces trois instruments régionaux et relèveront sans nul doute les opportunités en renforcement des capacités et possibilités d'investissement pour améliorer la domestication de ces normes, directives et visions régionales et sous régionales.
Rappelons que l'adoption de ces trois instruments d'orientation (l'Initiative pour la Transparence dans l'Industrie Extractive (ITIE) lancée officiellement à Londres en 2003, la Vision Minière Africaine adoptée par la Conférence des Ministres africains des mines en octobre 2008 et approuvée par le Sommet des Chefs d'Etat et de Gouvernement de l'Union Africaine en février 2009.
 Pathé TOURE
Industrie


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Finances & Banques | Industrie | Service & distribution | Appels d'offres | Offres d'emploi | Portrait d’entrepreneur




Publicité















Inscription à la newsletter