Publicité

lejecos




Prix à la consommation : Une baisse de 0,7% enregistrée au premier trimestre 2020

Mercredi 29 Juillet 2020

L’Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd) a publié sa « Note sur les évolutions économiques récentes ». Dans le document, elle renseigne qu’au premier trimestre 2020, les prix à la consommation et ceux de production industrielle ont connu des baisses respectives de 0,7% et 1,7%.


«Les prix de production des services spécialisés, scientifiques et techniques ont également baissé de 0,2%. Toutefois, les prix de production des services de soutien et de bureau et ceux des services d’hébergement et de restauration ont augmenté respectivement de 0,6% et de 0,2%. Tout de même, il est noté une stagnation des prix des services immobiliers, et de ceux des services de transport et d’entreposage. Au même moment, le coût de la construction a enregistré une hausse de 0,3%. S’agissant des échanges extérieurs, les prix des produits à l’exportation se sont relevés de 2,2% tandis que ceux à l’importation ont affiché une baisse légère de 0,01% en variation trimestrielle », lit-on dans le document.

Selon  l’Ansd, sur les trois premiers mois de l'année 2020, le marché international est marqué par une hausse des cours des produits alimentaires, malgré leurs fortes baisses enregistrées au cours des mois de février et mars 2020, par suite d'une contraction de la demande liée à la pandémie du Covid-19. Comparés au quatrième trimestre 2019, l'indice FAO des prix des produits alimentaires a augmenté de 0,9%, en raison du renchérissement des produits laitiers (+5,2%), des céréales (+2,2%), du sucre (+5,4%) ainsi que des huiles (+4,8%). Au plan interne, les prix à la consommation se sont repliés de 0,7% comparativement au trimestre précédent. Cette diminution fait suite à celle des prix des produits locaux, modérée par la hausse de ceux des produits importés.

Par ailleurs, cette évolution est conjointement expliquée par le retrait des prix des « produits alimentaires et boissons non alcoolisées » ainsi que des services de « santé ». En variation annuelle, les prix à la consommation ont augmenté de 2,1%. Cette hausse résulte de celle des prix des services de « transports », des « produits alimentaires et boissons non alcoolisées », des services de « restaurants et hôtels » et des « biens et services divers ».
Adou FAYE
La rédaction
Actu-Economie


Nouveau commentaire :

Actu-Economie | Entreprise & Secteurs | Dossiers | Grand-angle | Organisations sous-régionales | IDEE | L'expression du jour



Publicité














Inscription à la newsletter