Publicité

lejecos



Publicité

Plan Sénégal émergent : Plus de 685 milliards de FCFA mobilisés sur 3.729 milliards promis par les bailleurs

Mardi 3 Juin 2014

Sur les 3.729 milliards FCFA promis par les partenaires techniques et financiers (PTF) pour le financement du Plan Sénégal émergent (PSE), il a été mobilisé 685,45 milliards de FCFA, a révélé M. Amadou Bâ ministre de l’économie et des finances.


Amadou Bâ s’exprimait  lors de la cérémonie de signature avec le système des Nations Unies au Sénégal du programme d’appui au suivi du Plan Sénégal émergent (PASSE) portant sur un montant de 868 millions FCFA.
Le ministre a fait savoir que cette mobilisation a été effectué trois mois après la tenue du groupe consultatif pour le Sénégal organisé à Paris les 24 et 25 février 2014. Selon lui, cette somme est destiné au financement des projets inscrits dans le plan d’action prioritaire du PSE. Ainsi, 29 conventions de financement ont été signées avec 12 PTF. Trente projets sont concernés par ces financements
Le ministre a rappelé l’ambition du PSE qui est de porter le taux de croissance annuel du Sénégal autour de 7% sur une période de 10 ans au moins.
Concernant le Fonds Sénégal émergent (FSE), M. Bâ a estimé que c’est un important instrument permettant d’orienter les interventions sur les actions porteuses de croissance « Ce fonds, institué pour financer les divers aspects liés à la mise en œuvre du PSE, sera abondé à la fois par les PTF et l’Etat du Sénégal », a avancé le ministre.
Pour ce qui est du PASSE, il a laissé entendre qu’il trouve sa justification non seulement dans le besoin d’accompagnement du gouvernement dans ses initiatives de rationalisation des coûts et d’élimination des dysfonctionnements administratifs, mais aussi d’amélioration de l’efficacité de l’administration dans la mise en œuvre des politiques publiques. Selon le ministre, il est question d’inculquer au secteur public des principes de gestion  basés sur l’identification de priorités, la formulation d’objectifs clairs, la définition des responsabilités respectives, l’évaluation des résultats, la mesure de satisfaction du citoyen, l’autonomisation et la performance des gestionnaires ainsi que l’évaluation du rendement des gestionnaires publics.
Ismaila BA
 
 
 
 
 
Finances & Banques


Nouveau commentaire :

Finances & Banques | Industrie | Service & distribution | Appels d'offres | Offres d'emploi | Portrait d’entrepreneur




Publicité















Inscription à la newsletter