Publicité

lejecos



Publicité

Partenariat: L’ambassadeur de la Chine satisfait du projet Smart Sénégal

Vendredi 9 Février 2018

Le projet Smart Sénégal financé par la Chine comporte des innovations majeures. Selon Zhang Xun l’ambassadeur de la Chine au Sénégal, le projet comprend des projets urbains et ruraux tels que la construction des centres de loisirs à la campagne, l’éclairage des villages par énergie solaire, le partage des ressources entre écoles, lycées et universités.


D’après lui, ces projets permettent le développement de l’industrie informatique et le renforcement de l’informatisation de l’industrie, de l’agriculture, de l’éducation. Ce qui constitue un soutien important au Sénégal pour devenir le centre touristique, logistique, et informatique de l’Afrique de l’ouest.
«Je suis ravi de représenter le gouvernement pour signer un accord de coopération économique et technique avec le Sénégal. Selon ces accords, la Chine fera un don sans contrepartie de 200 millions de yuans RMB environ 31,8 millions de dollars et un prêt préférentiel de 1,06 milliards de yuans RMB, soit 168 millions de dollars destiné à la réalisation du projet SMART Sénégal», dit-il.
En 2018, souligne-t-il en présence de Amadou Ba, un nouveau sommet du Forum sur la coopération sino-africaine se tiendra à Beijing. Toujours fidèle aux principes dits ‘’sincérité, pragmatisme, amitié et franchise’ et la juste conception de la justice et des intérêts, la Chine est prête à travailler avec le Sénégal pour explorer davantage le potentiel de coopération et élargir de nouveaux chantiers.   
«En plus, je vais de signer trois accords relatif au projet d’accès à la télévision par satellite dans 300 villages à l’assistance technique au centre national hospitalier d’enfants de Diamniadio et la fourniture d’un dispositif de traduction au profit du Conseil économique et social du Sénégal», ajoute Zhang Xun.
 
Selon lui toujours, la Chine et le Sénégal ont promu des synergies communes entre les stratégies de développement et la coopération bilatérale sur tous les plans. Avant la fin de l’année, plusieurs grands chantiers seront achevés tels que l’autoroute Thies-Touba, les forages multivillages, la large bande nationale, l’arène de lutte.
«Nous avons mis en chantier la construction du Pont de Foundiougne et finalisé les études de faisabilité des projets d’agrandissement de l’hôpital pour enfants de Diamniadio», conclut-il.
Pathé TOURE
La rédaction
Partenaires au développement


Nouveau commentaire :

Partenaires au développement | Bailleurs de fonds | Conseil des ministres | Economie



Publicité














Inscription à la newsletter