Publicité

lejecos



Publicité

Mauritanie : Le FMI note une croissance de 1,7 %,

Vendredi 11 Août 2017

Suite à une mission du FMI, les administrateurs ont relevé une croissance qui est restée faible, avec une estimation à 1,7 %, et la dette extérieure a continué de s’accroître (jusqu’à 72 % du PIB).


Selon un communiqué, le ralentissement de l’activité économique a également accentué les risques pesant sur la stabilité financière. En réponse, les autorités sont entrain de renforcer la supervision bancaire et de préparer une stratégie nationale de croissance accélérée et plus inclusive pour 2016-30 qui comprend des réformes structurelles et un vaste programme d’investissement en infrastructure financé sur ressources extérieures pour soutenir l’emploi, la croissance et la diversification.
De même, les perspectives de croissance se sont améliorées grâce aux investissements publics et aux réformes structurelles programmées et à un certain redressement des cours des métaux, même s’il a été de courte durée. Toutefois, d’importants déséquilibres extérieurs persistent; les perspectives restent tributaires des facteurs exogènes que sont les cours des matières premières et les investissements étrangers dans les industries extractives; et les remboursements de dette à venir pourraient accentuer la pression sur les réserves, qui sont tombées à 4,8 mois d’importations hors industries extractives en mars 2017. La mise en valeur éventuelle d’un gisement de gaz offshore récemment découvert pourrait changer la donne à partir de 2021.
Pathé TOURE 
La rédaction
Bailleurs de fonds


Nouveau commentaire :

Partenaires au développement | Bailleurs de fonds | Conseil des ministres | Economie



Un article

LANCEMENT DE L'EDITION 2018 DU PRIX ABDOULAYE FADIGA POUR LA PROMOTION DE LA RECHERCHE ECONOMIQUE








EN DIRECT : toute l'actu FRANCE 24 en Français par france24





Inscription à la newsletter