Publicité

lejecos




Le PNGD vise 75% d'accès au service public de ramassage des ordures

Samedi 15 Novembre 2014

L’Etat du Sénégal vise, à travers le programme national de gestion des déchets solides (PNGD), un taux de 75% de ramassage des ordures qui est actuellement de 15%, a soutenu, samedi à Dakar, le coordonnateur de l’Unité de coordination de la gestion des déchets solides, Ibrahima Diagne.


‘’Nous attendons dans le cadre de ce projet avoir un cadre sain et meilleur et augmenter le taux d’accès au service public en le ramenant à 75%. Il est actuellement de 15%’’, a-t-il dit.

M. Diagne s'exprimait lors de la conférence-exposition organisée par le ministère de la Gouvernance locale, du Développement et de l’Aménagement du Territoire, à travers l’Unité de coordination de la gestion des déchets solides (UCG).

La rencontre s'est tenue dans le cadre de la Journée mondiale du recyclage autour du thème: ‘’La valorisation, levier du Programme national de gestion des déchets (PNDG) pour un Sénégal émergent’’.

M. Diagne a indiqué, auparavant, que le Sénégal attend d’ici la fin de l’année les premiers résultats qui vont déterminer la quantité de chaleur que produisent les déchets pour la fabrication d’énergie.

Il a rappelé que l’Etat du Sénégal souhaite, à travers le PNGD, améliorer le cadre vie et créer de la richesse et des emplois.
APS
Environnement


Nouveau commentaire :

Assurance | Environnement | Energie | Santé | BRVM | NTIC | Transport | Tourisme & Pêche | Agriculture & Elevage | Commerce | Education




En kiosque dés Lundi 22 août















Inscription à la newsletter