LUTTE CONTRE LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES : L’Allemagne finance le Sénégal pour les études de vulnérabilité

Vendredi 23 Février 2018

Pour faire face aux effets des changements climatiques, le Sénégal bénéficie d’un appui du gouvernement fédéral allemand. A travers la Giz, la coopération allemande, le ministère de l’Environnement et du Développement Durable du Sénégal voit le projet d’Appui scientifique aux processus de plans nationaux d’adaptation (Pas-Pna) financé. Le projet qui concerne d’autres pays d’Afrique francophone est estimé à plus de 3,659 milliards.


Le Docteur Diatou Thiaw Niane, conseillère technique du ministère de l’Environnement et du Développement Durable explique que les  mécanismes de financement internationaux dédiés au climat exigent désormais que la vulnérabilité aux changements climatiques soit clairement démontrée et évaluée par une expertise scientifique avérée et que les stratégies d’adaptation répondent de manière évidente aux impacts causés par la variabilité du climat, d’où la nécessité de ces études. C’est pour cela qu’il fallait des études de vulnérabilité des zones du département de Fatick.
Revenant sur le cheminement de ce projet lors de l’atelier de lancement des études de vulnérabilité financées par l’Allemagne à hauteur de 4,35 millions d’euros environs 3,659 milliards de francs dont bénéficie le Sénégal et d’autres pays d’Afrique francophone, les organisateurs rappellent : «Avec l’adaptation aux changements climatiques, le Sénégal en conformité avec l’évolution des négociations internationales sur le climat, avait lancé son processus national d’adaptation (Pna) en 2015. Ce processus vise à réduire la vulnérabilité du pays face aux incidences des changements climatiques. C’est pourquoi le projet d’Appui  scientifique aux processus de plans nationaux d’adaptation (Pas-Pna) pour la période 2016-2019 est exécuté grâce à la collaboration entre le ministère de l’Environnement du Sénégal et la Coopération allemande (Giz) qui finance les études dans les pays d’Afrique francophone avec comme base le Sénégal et le Bénin». Les études de vulnérabilité qui ont été lancées lors de ce même atelier sont prévues dans les secteurs prioritaires de l’agriculture, des ressources en eau et des zones côtières. Ces études de vulnérabilité vont se mener dans les localités de Dionewar, Niakhar et de Toubacouta, qui par leur position géographique, sont exposées aux dérèglements climatiques qui engendrent, entre autres, une salinisation et une forte érosion côtière selon Docteur Diatou Thiaw Niane, conseillère technique du ministère de l’Environnement et du Développement Durable.
La représentante de la Giz, Nele Buenner a soutenu que l’Allemagne a décidé de soutenir le Sénégal à travers ces études car les changements climatiques sont devenus une menace pour les pays en développement. Pour elle, «l’adaptation à long terme nécessite des études pour faire face à ce phénomène. L’étude de vulnérabilité entre dans le cadre de l’initiative internationale climat financé par le gouvernement fédéral allemand pour accroitre de façon significative la capacité nationale d’adaptation et de résilience aux changements climatiques».  
La représentante du ministre de l’Environnement avait indiqué  cette étude est utile vu que les impacts des changements climatiques sont aussi nombreux que divers sont de plus en plus coûteux et de nature à hypothéquer l’émergence économiques des pays en développement.
Tidiane Diouf
La rédaction
Partenaires au développement



1.Posté par tossou GANHO le 28/02/2018 01:20


Maître marabout voyant Ganho
Bienvenue dans le monde ésotérique de retour affection rapide.
Quelque soit le problème que vous avez dans votre couple vous aurez la satisfaction avec le maitre marabout Dahvodoun Ganho qui est un

spécialiste du retour affection rapide
reconnu un peux partout.Je m'engage à vous apporter mon aide que ce soit de prés ou de loin quelles
que soit vos besoins partout dans le monde entier.
Satisfaction et garantie à 100%
Contacte du maître
Email: maitreganho1@gmail.com
Tel/ whatsapp:+229 62041763
Site web: https://www.puissant-retour-affectif.com/

2.Posté par tossou GANHO le 28/02/2018 01:23

Maître marabout voyant Ganho
Bienvenue dans le monde ésotérique de retour affection rapide.
Quelque soit le problème que vous avez dans votre couple vous aurez la satisfaction avec le maitre marabout Dahvodoun Ganho qui est un

spécialiste du retour affection rapide
reconnu un peux partout.Je m'engage à vous apporter mon aide que ce soit de prés ou de loin quelles
que soit vos besoins partout dans le monde entier.
Satisfaction et garantie à 100%
Contacte du maître
Email: maitreganho1@gmail.com
Tel/ whatsapp:+229 62041763
Site web: https://www.puissant-retour-affectif.com/

3.Posté par Mia le 01/04/2018 20:54
Je considère que ç'est un geste formidable pour le Sénégal. C`est une activite magnifique pour les pays faibles. De tels projets aident la population à survivre! Il est un projet digne de respect.

4.Posté par didier le 30/07/2018 16:19
Ces études de vulnérabilité vont se mener dans les localités de Dionewar, Niakhar et de Toubacouta, qui par leur position géographique, sont exposées aux dérèglements climatiques qui engendrent, entre autres, une salinisation et une forte érosion côtière selon Docteur Diatou Thiaw Niane, [url=https://zeprix.com/viagra-generique-prix/]Viagra Générique[/url] conseillère technique du ministère de l’Environnement et du Développement Durable.

5.Posté par didier le 30/07/2018 16:20
La représentante de la Giz, Nele Buenner a soutenu que l’Allemagne a décidé de soutenir le Sénégal à travers ces études car les changements climatiques sont devenus une menace pour les pays en développement. Pour elle, «l’adaptation à long terme nécessite des études pour faire face à ce phénomène. L’étude de vulnérabilité entre dans le cadre de l’initiative internationale climat financé par le gouvernement fédéral allemand pour accroitre de façon significative la capacité nationale d’adaptation et de résilience aux changements climatiques».


https://zeprix.com/viagra-generique-prix/

Nouveau commentaire :

Partenaires au développement | Bailleurs de fonds | Conseil des ministres | Economie



Publicité














Inscription à la newsletter