Espace Uemoa : La Côte d’Ivoire, le Sénégal et le Burkina concentrent plus de 50% de l’activité monétique

Lundi 2 Décembre 2019

Dans son rapport annuel sur la monétique régionale dans l’Uemoa pour l’année 2018, la Banque centrale des états de l’Afrique de l’ouest(Bceao) renseigne qu’à fin décembre 2018, l’Union compte 128 banques, 6 296 787 cartes émises, 3 698 guichets automatiques (Gab) et 7 015 terminaux de paiement électronique (Tpe).


Selon le document consulté par le journal de l’économie sénégalaise(Lejecos), la Côte d’Ivoire, le Sénégal et le Burkina concentrent plus de 50% de l’activité monétique au titre de l’année 2018. Un an plutôt, c’est le Mali qui occupait la 3ème place. La Bceao souligne que cette situation pourrait s’expliquer d’une part par le dynamisme économique de la Côte d’Ivoire qui abrite 5 des 10 premières banques de l’Uemoa, et d’autre part, par l’expansion de la banque burkinabé Coris Bank International (CBI), dans le cadre de sa stratégie de déploiement en Afrique de l’Ouest, notamment au Burkina Faso, où elle a fortement augmenté la taille de son portefeuille, l’ouverture de nouvelles filiales et l’émission de cartes prépayées.

Concernant, le Bénin, le Togo, le Niger et la Guinée-Bissau, leur positionnement reste inchangé entre 2017 et 2018. «Le nombre total de cartes émises est ressorti à 6 296 787 unités contre 4 819 494 en 2017, soit une progression significative de 31%. Dans l’Union, les cartes émises sont essentiellement composées des cartes prépayées et des cartes adossées à un compte bancaire. En 2018, 4 802 989 cartes, soit 76% du total sont des cartes adossées à un compte bancaire, et 24% sont des cartes prépayées, soit 1 493 798 unités », renseigne la Bceao.

Entre 2017 et 2018, la Bceao précise que l’émission des cartes prépayées a fortement impacté la croissance globale du nombre de cartes en circulation. En effet, le nombre des cartes prépayées a progressé de 121 points de base, passant ainsi de 792 938 à 1 493 798 unités sur la période sous-revue. A l’inverse, l’effectif des cartes adossées à un compte bancaire n’a augmenté que de 16 points de base, soit 658 132 cartes bancaires.
Adou FAYE
 
La rédaction
Finances & Banques


Nouveau commentaire :

Finances & Banques | Industrie | Service & distribution | Appels d'offres | Offres d'emploi | Portrait d’entrepreneur



Publicité















Inscription à la newsletter