Environnement bancaire africain : UBA fait sa mue avec le Projet Alpha

Lundi 16 Septembre 2013

United Bank for Africa (UBA) s’engage dans une transformation stratégique avec le projet dénommé Alpha. En effet, un communiqué révèle que le Project Alpha est une feuille de route de 3 ans, décrivant des initiatives de transformation clés, conçues pour consolider le positionnement stratégique du groupe et saisir pleinement les opportunités découlant de la renaissance économique de l'Afrique et de l'unique plateforme du groupe.


Environnement bancaire africain : UBA fait sa mue avec le Projet Alpha
Plus en détail, UBA indique que le Projet Alpha se concentre sur l'exploitation de tous les aspects de l'empreinte, de la gamme de produits et des capacités opérationnelles du groupe, permettant un engagement vis-à-vis de la transformation du service à la clientèle. En outre, le projet s’articule sur  une croissance de la part de marché, la mise en œuvre d'initiatives de services bancaires électroniques essentiels dans tous les segments, le développement des capacités de financement des opérations institutionnelles et commerciales et un investissement significatif dans le capital humain représenté par les plus de 25 000 employés d'UBA. Par ailleurs, renseigne le communiqué, l'un des aspects essentiels de l'initiative Project Alpha est l'accent placé sur UBA Afrique, dont la contribution représente actuellement 20 % du résultat du groupe et devrait atteindre 50 % à l'horizon 2016. Ainsi,   afin d'atteindre cet objectif, le groupe a décidé de renforcer son équipe de haute direction africaine, avec la nomination d’Emmanuel Nnorom, ancien directeur exécutif des finances et de la gestion du risque chez UBA,  au poste de PDG d'UBA Afrique. Pour sa part, Phillips Oduoza, directeur général du groupe/PDG d'UBA, soutient que « de façon plus générale, le Projet Alpha nous permet de nous appuyer sur les forces existantes de notre franchise, mais démontre surtout que nous allons continuer à nous réinventer à l'avenir, en nous assurant que nous générons et délivrons le maximum de valeur pour nos clients, nos actionnaires et notre personnel ». A rappeler qu’UBA fait partie  des plus grandes institutions financières d'Afrique, avec  plus de 700 succursales dans 19 pays africains et  une présence à New York, Londres et Paris.
EL Hadji Ndiaye
La rédaction
Finances & Banques


Nouveau commentaire :

Finances & Banques | Industrie | Service & distribution | Appels d'offres | Offres d'emploi | Portrait d’entrepreneur
















Inscription à la newsletter