Publicité

lejecos



Publicité

Enquête sur les conditions de vie des ménages : L’incidence de la pauvreté monétaire est de 32,6 % au Sénégal

Lundi 27 Juillet 2020

L’Enquête harmonisée sur les conditions de vie des ménages (Ehcvm), menée par l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd), en collaboration avec la Banque mondiale et l’Uemoa fait ressortir une incidence de pauvreté monétaire à hauteur de 32,6 % au Sénégal. Selon ladite enquête, l’incidence de la pauvreté individuelle au Sénégal est de 37,8%.


Enquête sur les conditions de vie des ménages : L’incidence de la pauvreté monétaire est de 32,6 % au Sénégal
32,6 %. C’est l’incidence de pauvreté monétaire au Sénégal. Ce chiffre, parmi d’autres, ressort de l’enquête de l’Ansd dans l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa) et qui, selon elle, vise à produire des indicateurs pour le suivi de la pauvreté et des conditions de vie des ménages mais aussi de fournir les données pour l’évaluation des politiques publiques.

En effet, l’agence informe que son enquête « s’est déroulée simultanément dans les huit Etats membres de l’Uemoa, sur la période de septembre à décembre 2018 pour la première vague et d’avril à juillet 2019 pour la seconde ». Chaque vague a porté sur la moitié de l’échantillon global de 7156 ménages, indique l’Ansd. Laquelle ajoute que l’approche des deux vagues se justifie par la nécessité de prendre en compte la saisonnalité de la consommation des ménages.

La structure dirigée par Babacar Ndir renseigne dans la foulée que les indicateurs de la pauvreté obtenus sont calculés suivant deux approches différentes.  En ce sens, elle souligne que la première approche est basée sur l’élaboration d’un seuil de pauvreté national afin de permettre l’évaluation des politiques publiques du pays. Avec cette approche, dit-elle, l’incidence de la pauvreté individuelle au Sénégal est de 37,8%.

Dans le même sillage, elle fait savoir que la deuxième approche utilise le seuil international de pauvreté monétaire modérée qui est de 3,2 dollars par personne et par jour en Parité du pouvoir d’achat (Ppa) de 2011. « Avec cette approche, l’incidence de la pauvreté au Sénégal est de 32,6 % », confie l’Ansd.
Bassirou MBAYE
 
La rédaction
Actu-Economie


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 30 Octobre 2020 - 18:12 BRVM : Suspension du titre Oragroup

Vendredi 30 Octobre 2020 - 11:32 Afrique de l’Ouest : Le Syndrome du 3ème Mandat

Actu-Economie | Entreprise & Secteurs | Dossiers | Grand-angle | Organisations sous-régionales | IDEE | L'expression du jour



Publicité














Inscription à la newsletter