Publicité

lejecos



Publicité

Dépollution de la baie de Hann : l’Agence Française de Développement(AFD) et la Banque Européenne d’Investissement octroient 33 milliards à l’Etat du Sénégal

Mercredi 29 Janvier 2014

L’Agence Française de Développement et la Banque Européenne d’Investissement ont octroyé 33 milliards de FCFA à l’Etat du Sénégal pour la dépollution de la Baie de Hann, a annoncé, mercredi, à Dakar, le ministre de l’hydraulique et de l’assainissement.


L’annonce a été faite lors d’un atelier de restitution de la mission B sur l’étude du projet de dépollution de la Baie de Hann  ayant  pour but de procéder à l’étude comparative des variantes d’assainissement.
‘’L’Etat du Sénégal, appuyé par les bailleurs de fonds, a entamé ce projet depuis  2008. Sa mise en place est prévue pour 2016 .Le  projet qui se chiffre à 33 milliards va être un patrimoine de l'Office national de l'assainissement (ONAS). L’ONAS sera chargé de son exploitation a ajouté le ministre de l’hydraulique et de l’assainissement ‘’.

Selon le ministre, ‘’Le projet consiste à mettre en place un système d’assainissement collectif couvrant les communes de Hann bel air, Dalifort, Thiaroye sur Mer, Sicap Mbao et Mbao. Les travaux d’une durée de  deux ans comportent la réalisation d’infrastructures de collecte et de transport d’effluents industriels et domestiques soient 45km de réseaux secondaires plus 2000 branchements domiciliaires’’.
Il poursuit que ‘’l’ouvrage comprend également  un intercepteur qui fait 13 km à partir de la cité ISRA jusqu’à Petit Mbao avec 8 stations de relevage, une station de pré-traitements à Petit Mbao et un émissaire de 3 km en mer pour le rejet des eaux usées.
Selon, le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement «  L’Etat entend trouver des solutions urgentes  au traitement des eaux usées ».
Selon  le ministre de l’qssqinissement  ''Sur les 25 millions de m3 d’eaux usées collectées par an, seuls 8,6 millions sont traités, soit environ 35 % des eaux collectées  soit un volume de 16, 4 millions de m3 d’eaux usées rejeté directement en mer sans aucun traitement’’.

‘’Le gouvernement va  trouver des solutions urgentes, adéquates et pérennes aux nombreuses et récurrentes difficultés du secteur à travers des projets d’envergure tels que celui de la dépollution de la Baie de Hann’’, a fait savoir M .Pape Diouf
 Pour conclure, Pape Diouf a invité le directeur général l'ONAS et les équipes d’encadrement technique, à agir avec diligence pour boucler les études dans les délais, afin d’entamer les réalisations''.
D’après lui, la Baie de Hann rassemble plus de 60% du tissu industriel national et  cette situation rend indispensable la mise en place diligente d’un réseau d’assainissement global, normalisé pour améliorer le cadre de vie des populations riveraines’’.
Ndeye Maguette Kebé


 
 
 
 
 
 
 
Actu-Economie


Nouveau commentaire :

Actu-Economie | Entreprise & Secteurs | Dossiers | Grand-angle | Organisations sous-régionales | IDEE | L'expression du jour




Publicité















Inscription à la newsletter