Publicité

lejecos




DHL renforce sa présence en Afrique subsaharienne

Lundi 17 Mars 2014

« L'Afrique n'est pas seulement la dernière frontière mais probablement aussi la frontière la plus importante du point de vue commercial », selon Ken Allen, Directeur général mondial de DHL Express renseigne un communiqué parvenu à la rédaction de lejecos.com.


« Plus que jamais, les entreprises cherchent à présent à étendre leurs marchés en Afrique. Plus que jamais, les entreprises cherchent à investir dans ses marchés diversifiés. Plus que jamais, des opportunités commerciales jaillissent dans tout le continent. C'est une période d'opportunités pour l'Afrique… »,  ajoute  Charles Brewer, directeur général de DHL Express Afrique subsaharienne.
 
D’ailleurs, Deutsche Post DHL, leader mondial de la prestation de services express et postaux, a annoncé ses résultats annuels. Le groupe affiche des revenus dépassant les 55 milliards d’euros, ce qui signifie que sa rentabilité est encore améliorée pour 2013. On peut attribuer ces améliorations à la position exceptionnelle de l'entreprise sur le marché, à la fois au niveau des économies mondiales développées et surtout, au niveau des marchés de pays émergents, dont l'Afrique fait partie.
 
 Et M.Brewer d’indiquer que «DHL Express est le leader sur l'ensemble du marché africain et notre empreinte sans égal et notre investissement continu sur le continent en témoignent.  Durant toute l'année 2013, nous avons poursuivi nos projets d'expansion dans toute l'Afrique subsaharienne, en investissant massivement dans des installations et en augmentant notre parc aérien et de véhicules. Nous avons continué à manifester notre engagement envers l'Afrique et nous avons à présent la conviction et l'intérêt confirmé que l'Afrique restera fidèle à ses engagements ».
 Il attire également notre attention sur le récent rapport concernant les prédictions de l'industrie du transport aérien de 2013 à 2017, publié par l'Association internationale du transport aérien (IATA), qui prévoit que l'Afrique sera la région qui connaitra la croissance la plus rapide dans le monde, pour la période de prévision, avec un taux de croissance composé annuel des revenus (TCCA) sur cinq ans estimé à 4,0 %, tandis que le taux de croissance pour les volumes de fret international est estimé à 3,2 % (TCCA).
 
« Le Fonds monétaire international (FMI) prévoit une croissance économique de 2,8 % en 2014 pour l'Afrique du Sud et 6,1 % pour la région d'Afrique subsaharienne (SSA) et grâce à la croissance constante du commerce intra-africain et international, les perspectives économiques du marché de la logistique en Afrique subsaharienne sont extrêmement positives », affirme Brewer.
 
Il ajoute que les routes qui devraient connaître la croissance la plus importante en Afrique en 2014 sont celles qui bénéficient des marchés qui se développent le plus rapidement, notamment l'Éthiopie, le Ghana et le Nigeria.
 
 
Il affirme que l'on peut difficilement ignorer le commerce électronique sur le continent, car il fait partie du mode de vie actuel. « Les achats et les ventes en ligne augmentent d'année en année en Afrique, et le commerce électronique est aussi très utilisé en Afrique du Sud. Plus de 4 milliards de marchandises ont été commercialisées par l'intermédiaire du commerce électronique en 2013 en Afrique du Sud, car les consommateurs prennent conscience des avantages qu'il offre, à la fois en matière de sécurité, de confort et de gain de temps. Les autres facteurs qui seront susceptibles d'avoir un impact sur le commerce sont les avancées dans les domaines de la technologie, de la santé, de la construction et des services, ainsi que la croissance de l'industrie manufacturière en Afrique ».
 
C’est pourquoi DHL Express a déjà envisagé un certain nombre d'investissements en Afrique subsaharienne, notamment l'ouverture de plusieurs nouvelles implantations et une expansion prévue en Éthiopie, au Kenya, au Nigeria, en Afrique du Sud, au Ghana et en Angola. DHL Express Afrique subsaharienne développera aussi sa flotte aérienne dédiée en intégrant un certain nombre de nouveaux avions à la région d'Afrique de l'Ouest, dont un Boeing 737.
Toutefois,  même si de nombreux défis restent à relever, DHL est confiant dans les prévisions commerciales pour l'année à venir. « La clé pour continuer de stimuler la croissance reposera sur des personnes, des processus et des solutions intelligentes, innovantes et, par-dessus tout, centrés client, ainsi que sur une priorité constante et un investissement consacré aux meilleures infrastructures du marché », conclut Brewer.
 
Oumar Nourou
La rédaction
Service & distribution


Nouveau commentaire :

Finances & Banques | Industrie | Service & distribution | Appels d'offres | Offres d'emploi | Portrait d’entrepreneur



Publicité














Inscription à la newsletter