lejecos



Publicité

Création d’emplois, gestion des eaux pluviales : La Banque mondiale octroie un financement de plus de 150 milliards de Fcfa

Samedi 5 Juin 2021

Le ministre des Finances et du Budget, Abdoulaye Daouda Diallo et le directeur des opérations de la Banque mondiale au Sénégal, Nathan Belete, ont signé ce 4 juin 2021, deux accords de financement relatifs au programme gouvernemental « accélérer la compétitivité et la création d’emplois » et au projet de gestion des eaux fluviales et d’adaptation au changement climatique.


Selon M. Diallo, au total, ce sont des financements de 280 millions de dollars, soit plus de 150 milliards de FCfa. « Très prochainement et après l’accord obtenu du Conseil d’administration de la Banque mondiale obtenu ce mardi 2 juin, nous procèderons à la signature d’un accord de financement pour l’acquisition de vaccins contre la Covid-19 pour un montant total de 134 millions de dollars, soit 72 milliards de FCfa dont la moitié, soit 36 milliards, sera sous forme de don, donc sans remboursement », renseigne le patron des finances sénégalaises.

A cela, poursuit-il, s’ajouteront des ressources pour le cadastre et la sécurisation foncière à hauteur de 80 millions de dollars, soit 43 milliards de FCfa dont la moitié sera un don ; 15,7 millions de dollars, soit 8,4 milliards de FCfa en soutien au pastoralisme. Le ministre des Finances et du Budget informe que le programme de bourses de sécurité familiale sera poursuivi avec des ressources de l’ordre de 110 millions de dollars, soit 59 milliards de FCfa, y compris près de 38 milliards en don.

«Au total, le Sénégal conclura 898 millions de dollars, soit environ 484 milliards de francs CFA de financement avec la Banque mondiale durant l’année fiscale en cours ; un montant record », révèle M. Diallo.

Il affirme que le gouvernement du Sénégal magnifie à sa juste valeur l’approbation par la Banque mondiale du Projet de gestion des eaux pluviales et d'adaptation au changement climatique (Progep 2), avec un financement de 155 millions de dollars, soit 83 milliards de FCfa, pour réduire les risques d’inondations dans la région de Dakar et améliorer les capacités de planification et de gestion des risques d’inondation à l’intérieur du pays.

Abdoulaye Daouda Diallo précise que le second accord signé avec la Banque mondiale concerne un financement de 125 millions de dollars (80 milliards de FCfa) pour le Projet pour l'emploi, la transformation économique et la relance au Sénégal (Eter).

«Cette initiative du Gouvernement vise à améliorer la compétitivité de notre économie, les capacités des micros, petites et moyennes entreprises (Mpme) et les investissements du secteur privé. Donc, ce financement est destiné à l’accélération de la création d’emplois des jeunes », a indiqué le ministre des Finances et du Budget. Il a expliqué que ce programme ne cible pas seulement les Pme formelles, il vise aussi à soutenir les petites entreprises informelles, en prenant ainsi en compte le secteur privé national dans sa globalité.
Adou FAYE
Bailleurs de fonds


Nouveau commentaire :

Partenaires au développement | Bailleurs de fonds | Conseil des ministres | Economie




Publicité















Inscription à la newsletter