Publicité

lejecos



Publicité

Zone Ocde : Le produit intérieur brut augmente de 0,4 % au premier trimestre 2023

Jeudi 25 Mai 2023

Le produit intérieur brut (Pib) de l'Organisation de coopération et de développement économiques (Ocde) a augmenté de 0,4 % en glissement trimestriel au premier trimestre 2023, soit une légère hausse par rapport à la croissance de 0,2 % enregistrée au trimestre précédent, selon des estimations provisoires rendues publiques par l’Ocde.


Zone Ocde : Le produit intérieur brut augmente de 0,4 % au premier trimestre 2023
Les taux de croissance trimestriels de l'Ocde ont été faibles depuis le premier trimestre 2022, note l’Organisation qui souligne que dans le G7, la croissance du Pib en glissement trimestriel est restée à 0,3 % au Premier trimestre 2023. La croissance du Pib s'est redressée au Canada, au Japon et en France (à 0,6 %, 0,4 % et 0,2 %, respectivement, alors qu'elle était stable dans ces trois pays au trimestre précédent).
 
La croissance s'est également accélérée en Italie (0,5 % après une contraction de 0,1 % au quatrième trimestre 2022) et a été stable en Allemagne après une contraction de 0,5 %. En revanche, la croissance du Pib a ralenti aux États-Unis (à 0,3 %, contre 0,6 %) et est restée inchangée au Royaume-Uni, à 0,1 %.
 
Selon l’Ocde, plusieurs pays du G7 ont publié des informations détaillées sur les principaux facteurs à l’origine des variations du Pib. Au Japon, la croissance du PIB au premier trimestre 2023 a été soutenue par une augmentation de 0,7 % de la demande intérieure totale (qui inclut les investissements dans les stocks), mais une nouvelle baisse des exportations nettes (exportations moins importations) a pesé sur la croissance.
 
En revanche, en France, les exportations nettes ont été le principal moteur de la croissance, reflétant une augmentation de 1,1 % des exportations et une baisse de 0,6 % des importations.
 
Aux États-Unis, le ralentissement de la croissance du PIB a reflété la diminution des investissements dans les stocks (déstockage), malgré une accélération de la croissance de la consommation privée (à 0,9 % au premier trimestre 2023, contre 0,3 % au trimestre précédent). Au Royaume-Uni, la baisse des dépenses publiques et l’augmentation du déficit commercial ont freiné la croissance.
 
L’Italie et l’Allemagne ont également publié des analyses préliminaires: en Italie, la croissance du Pib a été soutenue par les contributions de la demande intérieure totale et des exportations nettes, tandis qu’en Allemagne, l’investissement et les exportations ont augmenté alors que la consommation privée et les dépenses publiques ont diminué.
 
Parmi les pays de l'Ocde les plus proches (géographiquement) de la guerre en Ukraine, le Pib s'est encore contracté en Lituanie au premier trimestre 2023 (moins 3,0 %, contre moins 0,5 % au quatrième trimestre 2022). Le Pib s'est également contracté en Hongrie, bien qu'à un rythme plus lent qu'au trimestre précédent (moins 0,2 % au premier trimestre 2023, contre moins 0,6 %).
 
En revanche, le Pib s'est fortement redressé en Pologne (augmentant de 3,9% au premier trimestre 2023, comparé à une contraction de 2,3% au quatrième trimestre 2022). Il est resté presque inchangé en République slovaque (à 0,2 %, contre 0,3 %).
 
Parmi les autres pays de l'Ocde pour lesquels des données sont disponibles, le Portugal a enregistré la plus forte croissance du Pib (1,6 %) au premier trimestre 2023, suivi de la Colombie (1,4 %), du Mexique (1,3 %) et de la Finlande (1,1 %). Le Pib s'est contracté en Irlande (de moins 2,7%).
 
Le Pib de la zone Ocde a dépassé son niveau d’avant la pandémie (quatrième trimestre 2019) de 4,5% au premier trimestre 2023. Dans le G7, le Pib a dépassé son niveau d’avant la pandémie de 3,2 %, bien qu'au Royaume-Uni et en Allemagne le Pib soit resté inférieur à son niveau prépandémique.
 
Ailleurs dans l'Ocde, le rapport de l’organisation montre que le Pib a été supérieur aux niveaux du quatrième trimestre 2019 au premier trimestre 2023 dans tous les pays pour lesquels des données sont disponibles, à l'exception de l'Espagne et de la République tchèque.
 
Bassirou MBAYE
 
Actu-Economie


Nouveau commentaire :

Actu-Economie | Entreprise & Secteurs | Dossiers | Grand-angle | Organisations sous-régionales | IDEE | L'expression du jour




En kiosque à partir du 14 avril.















Inscription à la newsletter