lejecos




Sénégal-Italie : Le cinéaste Federico Fellini célébré à Dakar

Vendredi 18 Décembre 2020

Le centenaire de la naissance de Federico Fellini offre l’opportunité aux amateurs du cinéma, au Sénégal et en Afrique de l’ouest, de célébrer le grand maître qui a donné au septième art des chefs-d'œuvre tels que « Amarcord », « 8 ½ », « La dolce vita », tout en élargissant son champ d'action créatif à la littérature et aux bandes dessinées.


«Au cours de ses cinquante ans d’activité, Fellini a remporté 13 Oscars, dont 4 pour le meilleur réalisateur, 7 pour le meilleur scénario original, un pour le meilleur scénario non original et un pour l'ensemble de sa carrière. Ses œuvres ont été également primées avec la Palme d'Or du Festival de Cannes et avec le Lion d’Or du Festival de Venise », renseigne un communiqué de l’ambassade d’Italie à Dakar.

A sa mort en 1993, ajoute la même source, Fellini a laissé une empreinte profonde dans le cinéma moderne, où les limites de la réalité se sont estompées et se croisent sans s'en rendre compte dans les rêves, les souvenirs et l'imagination. Les références fréquentes au cirque et la théâtralité des personnages ne sont que quelques-uns des éléments grâce auxquels Fellini est internationalement connu, en plus de l’inspiration que le néoréalisme italien a exercé sur les grands maîtres du cinéma sénégalais.

Au Sénégal, l’ambassade d’Italie a voulu fêter Fellini avec une projection de « Giulietta degli spiriti » organisée par l’Institut culturel italien, mais aussi en stimulant les contacts entre le grand réalisateur et le cinéma de l’Afrique de l’ouest. « Au nom de la diplomatie culturelle et de la coopération bilatérale », a déclaré l’ambassadeur d’Italie, Giovanni Umberto De Vito, « nous avons invité les créatifs sénégalais à proposer le scénario d'un court métrage
inspiré de Federico Fellini, en offrant une contribution financière qui puisse à la fois soutenir les techniciens, les costumiers et tous les professionnels impliqués dans la production du court-métrage.

L'initiative a reçu une réponse enthousiaste des réalisateurs sénégalais, qui ont participé avec de nombreux textes originaux».Les propositions ont été évaluées par une Commission composée de l'Ambassade d'Italie, de l'Institut culturel italien et du ministère de la Culture et de la Communication du Sénégal, en la personne d'Abdoul Aziz Cissé, secrétaire permanent du Fonds pour la promotion de l'industrie cinématographique et audiovisuelle (Fopica). Le jury a sélectionné « Anita » de la cinéaste sénégalaise Khadidiatou Sow, lauréate du Poulain d’Argent au Fespaco 2019 de Ouagadougou et sélectionnée au Festival de Clermont-Ferrand en 2017 en compétition internationale court-métrage.

L’œuvre de Mme Sow a été présenté à la presse lors d’une projection privée le 17 décembre 2020 en présence de l’Ambassadeur d’Italie, Giovanni Umberto De Vito, du Ministre de la Culture et de la Communication du Sénégal, Abdoulaye Diop, et du directeur de la Cinématographie du même ministère, Hugues Diaz.

« Anita », a remarqué l’ambassadeur De Vito, « avec ses personnages sardoniques, ses atmosphères de communauté joyeuse et chaotique, ainsi que son mélange très fellinien entre le réel et l’imaginaire, témoigne de l'universalité du message de Fellini. Anita est un projet qui rapproche l’Italie du Sénégal et je souhaite le meilleur des succès à sa réalisatrice pour le parcours international de promotion qui l’attend. »
Adou FAYE



Partenaires au développement


Nouveau commentaire :

Partenaires au développement | Bailleurs de fonds | Conseil des ministres | Economie




Publicité















Inscription à la newsletter