lejecos




Sanctions contre le Mali: La Cedeao s’explique

Vendredi 28 Janvier 2022

La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) explique, à travers une note publiée hier, les raisons qui motivent les sanctions infligées au Mali.


« Face au non-respect, par les autorités de la transition militaire du Mali, des engagements pris vis-à-vis de la Cedeao pour un retour à l’ordre constitutionnel dans les délais acceptés, et après plusieurs appels lancés au gouvernement de transition militaire restés sans suite, la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la Cedeao a pris, en date du 9 janvier 2022, des sanctions à l’encontre du Mali conformément aux dispositions légales et règlementaires de l’institution. », rappelle-t-elle via une note.
 
En effet, dit la note, la Commission de la Cedeao souhaite, à travers cette note, clarifier les raisons qui fondent la prise desdites sanctions et rappeler à toutes fins utiles que la Cedeao demande seulement aux autorités de la transition militaire de permettre aux maliens de choisir eux-mêmes leurs dirigeants à travers des élections démocratiques.
 
En effet, la Commission souligne que les différents sommets des chefs d’Etat et de gouvernement de la Cedeao relatifs à ce sujet ont déploré un manque de volonté politique de la part des autorités de la transition militaire.
 
A l’en croire, ce manque de volonté se traduit notamment par l’absence de progrès tangibles dans la préparation des élections, en dépit de la disponibilité manifestée par la Cedeao et l’ensemble des partenaires régionaux et internationaux à accompagner le Mali dans le cadre de ce processus de normalisation.
 
La note indique qu’il convient de rappeler que la Cedeao accompagne le Mali dans un processus de sortie de crise depuis les évènements socio-politiques consécutifs aux élections législatives d’avril 2020, qui ont été suivis par le coup d’État d’août 2020 ayant mis fin au régime du président Ibrahim Boubacar Kéita décédé le dimanche 16 janvier à son domicile de Bamako, à l'âge de 76 ans.
 
Malheureusement, dit la note, dès la survenue du nouveau coup d’Etat le 24 mai 2021, la dynamique et les objectifs des nouvelles autorités de la transition militaire ont radicalement changé ; celles-ci ne faisant plus du respect du calendrier électoral une priorité, entraînant un ralentissement notoire de la mise en œuvre des activités devant aboutir aux élections pour une sortie de crise définitive.
 
Au mois d’août 2021, la Cedeao rappelle qu’au regard de cette situation et face à un risque de dérapage du calendrier électoral, le médiateur de la Cedeao pour le Mali s’est rendu à Bamako afin de discuter avec les autorités de la transition militaire d’un nouveau chronogramme électoral indiqué par lesdites Autorités pour l’organisation des élections.
 
Ainsi, dit-elle, ce nouveau chronogramme initialement promis pour septembre 2021, n’a finalement été communiqué à la Cedeao que le 31 décembre 2021, après les assises nationales, avec une demande de prorogation de la transition militaire de cinq (5) ans.
 
Notant que cette proposition est totalement contraire aux engagements et accords sur le sujet et en violation des dispositions légales et règlementaires ; que l’approbation d’un tel chronogramme pourrait avoir des conséquences sur la stabilité du Mali et de la Région et soucieux de trouver une solution concertée, la Cedeao a demandé à son médiateur de retourner à Bamako le 5 janvier 2022 pour inviter les autorités militaires à revoir ce chronogramme. En retour, celles-ci ont proposé le 8 janvier 2022 d’étendre la transition militaire de 4 ans, après avoir déjà passé 18 mois au pouvoir.
 
En proposant d’organiser les élections en décembre 2025, la Cedeao précise que les autorités de la transition ne respectent ni leurs engagements actés dans la Charte de la transition, ni ceux conclus avec la Cedeao.
 
Au surplus, ajoute-t-elle, cette proposition équivaut à une durée totale de la transition de cinq ans et demi ; ce qui excède celle d’un mandat présidentiel constitutionnel normal au Mali et dans la Région.
 
Selon la Cedeao, les sanctions constituent des instruments pour amener les Etats membres à respecter leurs obligations librement consenties du fait de leur adhésion à la Communauté. Elles sont allégées, voire supprimées, dès lors que les autorités des régimes de transition donnent des gages tangibles d’avancement dans l’organisation des élections.
 
Pour rappel, indique la Cedeao, des sanctions ont été imposées au Libéria (1996), en Sierra Leone (1997), en Guinée (2009), en Côte d’Ivoire (2010), au Niger (2010), en Guinée Bissau (2012), et la force en attente a été mobilisée en Gambie (2017). Ceci a contribué à restaurer la démocratie.
 
Bassirou MBAYE
 
UEMOA-CEDEAO



1.Posté par david le 30/01/2022 12:55

grand maitre marabout ISHAOU L'un des marabouts les plus
puissant de Afrique en partenariat avec un réseau vous aide à résoudre
vos problèmes les plus rapidement possible

Votre médium peut vous aider partout, où que vous soyez

dans tous les domaines comme :

Amour : Retour affectif

Tendresse

Attachement de garçon que tu aime et il ne peux jamais trouvé une autre femme

Attachement de fille que tu aime et elle ne peux jamais trouvé un autre homme

Fidélité conjugale

Rencontre d'un nouvel amour.

rituel pour chercher la femme plusieurs elle vont couru derrière toi pareil a la femme

Rapide du retour de être aimer

problème de justice

Rituel pour reprendre avec son ex

Rituel pour en finir avec l'infidélité

Rituel pour éloigner les rivales (ou rivaux)

Rituel pour stopper la malchance

Rituel pour attirer l'argent

Rituel pour réussir son avenir amoureux

Vous avez un problème de mariage ?

Vous avez des problèmes a concevoir un enfant ?

Vous avez des problèmes dans votre familles ?

Vous avez des problèmes financiers

Chance aux jeux

Rituel pour devenir le meilleure joueur du monde

Trouver du Travail

problème de divorce

Votre futur amour

Problème de Mariage

Examens

Secret de la fortune

Devenir un milliardaires dans un mois

Porte feuille magique

Réussite dans la vie professionnelle.

Protection contre le danger

Désenvoûtement

Stérilité féminine et masculine

Impuissance sexuelle

Développement de sexe

Guérison les maladies inconnues, etc. . .

Travail sérieux, efficace et rapide.

Discrétion assurée, déplacements possibles sur invitation

CONTACT:
mail: maitreishaou@hotmail.com
vous pouvez l'appeler directement ou l'Ecrire sur whatsapp au 00229 97037659
SiteWeb: https://grand-maitre-ishaou-13.webself.net/

2.Posté par Dossou Vaudou le 06/02/2022 18:15
Salut moi je me norme oriole et j'ai 30 ans je suis un homme qui avait connu la richesse à l'age de 25 an à travers mes business que je faisait mais petit à petit j'ai perdu tout mes business et rien n'allait plus de mon coté et je me suis lancer dans un travaux de ménage mais j'ai vu que quand je trouve l'argent je ne sais pas ce que je fait avec sa et sa disparaît comme si j'avais partager sa. Mais un jour j'ai rencontrer un ancien ami sur le Facebook qui ma parler d'un Maître DOSSOU qui donne la richesse grâce la calebasse magique . Il ma donner son contacte mais curieux qui je suis aller lui demander s'il pouvait me donner un pouvoir qui me permet d'avoir beaucoup d'argents . il m'a demander si j'accepte les conditions au début j'avais peur mais puisque je le voulais j'ai accepter et à l'heure ou je vous parle je n'ai aucun problème dans ma vie . je respectes juste les conditions et personne ne meurt. Depuis ce jour j'ai juré de témoigner de sa puissance .

Contacte du maître:
Email: dahvaudounon@live.fr
Tel/whatsapp: +229 68 60 11 72
Site web: https://retouraffectiffrance.wixsite.com/retour-affectif/richesse

Nouveau commentaire :

UEMOA-CEDEAO | Marché sous-Régional | Agence UMOA titres




Publicité















Inscription à la newsletter