lejecos




Partenariat sénégalo-allemand : Trois contrats signés pour un montant total de 26 milliards de FCFA

Vendredi 18 Décembre 2020

Dans le cadre du « partenariat pour encourager les réformes » entre l’Allemagne et le Sénégal, la KfW, Banque allemande de développement a signé le 18 décembre 2020, trois premiers contrats de don d’un montant total de 26 milliards de FCFA (38 millions d’euros) avec le gouvernement sénégalais.


Ce montant est réparti comme suit : 12,3 milliards de FCFA (18 millions d’euros) pour soutenir la formation professionnelle et l’emploi, 10,3 milliards de FCFA (15 millions d’euros) pour la réforme de l’administration foncière,  3,4 milliards de FCFA (5 millions d’euros) pour l’’accompagnement des très petites, petites et moyennes entreprises (TPME).

«Avec l’aide budgétaire de 65,5 milliards de FCFA (100 millions d’euros) pour atténuer les effets de la crise Covid-19, qui a déjà été signé et décaissé en octobre 2020, cette année l’apport total de la KfW au Sénégal s’élève à 94,4 milliards de FCFA (138 millions d’euros). La KfW finance ces projets pour le compte du ministère fédéral de la Coopération économique et du Développement (BMZ) dans le cadre de la coopération financière sénégalo-allemande », renseigne un communiqué de presse publié à cet effet.

En raison de sa stabilité politique et de la volonté du Sénégal d’initier des réformes favorables à l’amélioration du climat d’investissement, le Sénégal et l’Allemagne ont conclu en novembre 2019 un «partenariat pour encourager les réformes» dans le cadre de l’initiative «Compact with Africa». Les «partenariats pour encourager les réformes» constituent la contribution bilatérale de l’Allemagne au «Compact with Africa», lancée en 2017 sous la présidence allemande du sommet du G20.Le financement de la KfW au Sénégal cible particulièrement les domaines d’intervention suivants : l’administration foncière, le financement des TPME et la promotion de la formation professionnelle et technique.

 « Les trois champs d’interventions du partenariat de réformes sont incontournables pour atteindre les objectifs visant le développement du secteur privé et la création d’emplois : l’accès transparent au titre foncier est primordial pour le fonctionnement d’une économie de marché. La formation professionnelle est un élément crucial dans la création d’emplois décents. Vu leur rôle important pour la création d’emplois, les TPME doivent être financées et accompagnées pour mieux se développer. », a déclaré à cette occasion Karl von Klitzing, directeur du bureau de la KfW au Sénégal Stephan Röken, ambassadeur d’Allemagne au Sénégal a ajouté : «Le Sénégal est un partenaire privilégié de l'Allemagne.

Les relations entre les deux pays se sont considérablement intensifiées en 2019 et 2020. Les engagements dans le cadre du partenariat pour encourager les réformes ont été élargis et l´apport financier de l´Allemagne pour contribuer à amoindrir les impacts économiques de la Covid-19 a été considérable. La priorité est la préservation et la création d'emplois pour la jeunesse sénégalaise.

 « Durant la crise de covid-19, l’Allemagne a fait montre d’une générosité sans précédent à l’endroit du Sénégal. Ce partenariat s’aligne parfaitement aux orientations stratégiques du PAP 2A, en mettant l’accent sur les leviers de compétitivité et d’inclusion que sont la législation du travail, la réforme foncière, l’accès au financement et le développement des Pme/Pmi, ainsi que la formation professionnelle », renchérit Amadou Hott, ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération.
Adou FAYE
Partenaires au développement


Nouveau commentaire :

Partenaires au développement | Bailleurs de fonds | Conseil des ministres | Economie




Publicité















Inscription à la newsletter