Publicité

lejecos



Publicité

Opérationnalisation du hub minier régional du Sénégal : Le Bos accélère la cadence

Vendredi 16 Juillet 2021

Le Bureau opérationnel de suivi du Plan Sénégal émergent (Bos) a organisé, ce vendredi 16 juillet, un atelier d’orientation stratégique du projet hub minier régional. Ce projet, selon le directeur général du Bos Ousseynou Kane, vise à faire du Sénégal un point de convergence des acteurs de classe mondiale et un endroit attractif pour ceux de référence dans la formation et les services miniers.


Sénégal, hub minier de l’Afrique de l’Ouest. Telle est la finalité du projet hub minier sous régional dont son orientation stratégique a fait l’objet d’un atelier organisé, ce vendredi 16 juillet par le Bureau opérationnel de suivi du plan Sénégal émergent (Bos). En effet, cet atelier, selon le directeur général du Bos, marque la clôture de la première étape de structuration du hub minier régional qui ambitionne de faire de notre pays le centre de référence en matière de service minier au niveau sous régional.

Ousseynou Kane souligne dans le même sillage que l’atelier marque un tournant décisif dans le cadre de ce projet en ce sens qu’il permet aux décideurs concernés de fixer le cap à suivre pour les prochaines étapes. En ce sens, indique-t-il, « nous allons maintenir cette dynamique tout au long du processus de structuration afin de garantir le succès de cet important projet en mettant à la disposition de nos différents partenaires des livrables pertinents pour l’opérationnalisation du hub minier régional en 2022 ».

Pour lui, c’est conscient des enjeux de la structuration que le Bos a engagé, ces dernières années, ces démarches novatrices pour l’atteinte des résultats fixés dans le cadre du Plan Sénégal émergent (Pse). Et d’ajouter : « Nous sommes convaincus de la puissance opérationnelle de notre méthodologie qui a fini de faire ses preuves parce qu’elle épouse les principes reconnus de la bonne gouvernance et de la gestion axée sur les résultats à savoir : détermination d’objectifs clairs, prise de décisions fondée sur des données probantes, transparence, co-construction ainsi qu’adaptation et amélioration continue. »

Pour atteindre l’objectif fixé qui est de faire du Sénégal un hub minier da l’Afrique de l’Ouest, le Bos souligne qu’il importe de mettre en place un écosystème favorable à l’attraction de fournisseurs de référence de services miniers, dans trois composantes à forte valeur ajoutée.

Il s’agit, pour Ousseynou Kane et Cie, mettre en place un « hub de services pour la sous-traitance opérationnelle y compris service traiteur (catering), matériaux de base et gestion des installations (facility management), laboratoires etc » mais également « un hub logistique avec des centres de distribution stockant et offrant des consommables, pièces de rechange et équipements » et enfin « un hub académique avec des centres de formation par exemples pour les ingénieurs et techniciens miniers ainsi que des écoles spécialisées (pour les métiers miniers) ».

Pour sa part, le secrétaire général du ministère en charge des mines et de la géologie, Ibrahima Ly qui s’est prononcé au nom du ministre Oumar Sarr (empêché), signale que le projet hub minier régional ambitionne de positionner le Sénégal comme le premier centre de la sous-région en attirant les fournisseurs et opérateurs de services de référence internationale mais aussi et surtout en renforçant l’expertise nationale contribuant ainsi à la création d’emplois et au développement du contenu locale.

M. Ly rappelle dans la foulée, que selon le rapport de conciliation Itie 2019, le secteur extractif a généré 154,75 milliards de francs Cfa en termes de revenus. Les revenus provenant du secteur minier s’élèvent, d’après lui, à 132,17 milliards soit 85,4% des revenus du secteur extractif.

Dans la perspective de rendre plus performant le secteur de gouvernance des ressources minières et pour faire preuve de résilience conformément au Pap2A, confie M. Ly, le ministère des mines et de la géologie s’est inscrit dans une dynamique de révision du Code minier de 2016, de finalisation de la lettre de politique sectorielle actualisée, de validation de la stratégie nationale de développement du contenu local dans le secteur minier etc.
Bassirou MBAYE
 
 
Actu-Economie


Nouveau commentaire :

Actu-Economie | Entreprise & Secteurs | Dossiers | Grand-angle | Organisations sous-régionales | IDEE | L'expression du jour




En kiosque















Inscription à la newsletter