Publicité

lejecos




Marché interbancaire de l’Uemoa : Baisse de 18,4 milliards de FCFA en septembre du volume moyen hebdomadaire des opérations

Mercredi 4 Novembre 2020


Dans son Bulletin mensuel des statistiques pour le mois de septembre 2020, la Bceao a analysé l’évolution du marché interbancaire de l’Uemoa. Elle informe que sur le marché monétaire régional, le montant moyen des soumissions sur le guichet hebdomadaire des adjudications s'est établi à 3.391,5 milliards en septembre 2020, contre 3.484,0 milliards en août 2020, soit une baisse de 2,7%.


Ces adjudications sont réalisées depuis le 27 mars 2020 à taux fixe, à savoir le taux d'intérêt minimum de soumission aux appels d'offres, qui a été ramené à 2,0% depuis le 24 juin 2020.

Au niveau du marché interbancaire de l'Uemoa, la Bceao révèle que le volume moyen hebdomadaire des opérations, toutes maturités confondues, a baissé de 18,4 milliards en un mois en ressortant à 189,4 milliards en septembre 2020. Le taux moyen pondéré de ces opérations est ressorti à 3,04%, contre 2,91% le mois précédent. Au titre du compartiment à une semaine, le volume moyen des opérations s’est situé à 113,1 milliards en septembre 2020, après 143,4 milliards un mois plus tôt. Le taux d’intérêt moyen sur ce guichet est ressorti en hausse, s'établissant à 2,68% en septembre 2020, contre 2,65% le mois précédent.

Selon la Bceao, les données provisoires issues de l'enquête sur les conditions de banque révèlent une baisse des taux d'intérêt débiteurs des banques au cours du mois de septembre 2020. En effet, hors charges et taxes, le taux débiteur moyen calculé à l'échelle de l'Union est ressorti à 6,6%, contre 6,8% le mois précédent. Quant au taux de rémunération des dépôts de la clientèle, il s’est situé à 5,0% au cours du mois sous revue, contre 4,9% le mois précédent.

Au cours du mois septembre 2020, l'indicateur du climat des affaires s’est légèrement redressé par rapport au mois précédent dans le prolongement de la tendance observée depuis mai 2020, en rapport avec les effets des politiques publiques mises en place pour soutenir l’activité économique dans le contexte de la crise sanitaire de la Covid-19. Sur la base des données officielles, le taux d'inflation ressortirait, sur un an, à 2,9% à fin septembre 2020, après une réalisation de 3,3% le mois précédent.
Adou FAYE
La rédaction
Actu-Economie


Nouveau commentaire :

Actu-Economie | Entreprise & Secteurs | Dossiers | Grand-angle | Organisations sous-régionales | IDEE | L'expression du jour



Publicité














Inscription à la newsletter